Revenir en haut Aller en bas


Forum RP / Manga / Contemporain / Fantastique
 

Partagez | 
 

 L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Mer 3 Aoû - 17:25



Nom : Seishin
Prénom : Ijõ
Age : Inconnu
Race : Vizard
Faction : Neutre (pour l'heure...)

Description physique :

Seishin Ijõ...Esprit Malsain en Japonais. J'avoue, ce nom est à vous faire peur, pourtant, je ne suis pas si terrifiant. C'est vrai, regarder-moi bien, vous qui êtes « normaux ». A première vue, tu verras un homme de taille et de poids harmonieux. Quoi que.. Oui bon, on dirait une grande perche, mais c'est pas une raison.. Maintenant, approche toi, et découvre moi progressivement. Entends-tu cette mélodie? Je vais te dire de qui elle provient, mais attends encore un peu..
Pour commencer, tu remarqueras ma tignasse noire d'encre, des cheveux mi-longs, recouvrant ma nuque avant de finir en fines pointes. Regarde bien, mes yeux de ténèbres.... d'une couleur mauve inhabituelle, mais encore plus sombre que ma chevelure, reflétant encore une dose de Mal en moi. Mon regard est si expressif, tu comprendra vite pourquoi... Les épreuves de mon existence ont musclé mon corps, et cela se voit pas si bien que ça. J'ai eu une petite période de folie, car je me suis fait tatoué un dragon rouge sur le coté gauche de mon corps. Partant au niveau du poumon, il remonte en rampant, une de ces patte se pose sur mon cou, et sa tête se repose sur mon épaule. Aucune autre marque ne le détruit. Mes bras et jambes sont tout aussi musclés, et ce n'est pas de la gonflette inutile, c'est que du muscle... Mais bon, ça se voit pas tellement, j'ai les membres tellement fins qu'on pourrait les croire facilement cassables. Mais j'avoue que c'est un peu le cas, je suis pas une éponge à coup, au contraire, me mettre au tapis ne serait pas bien compliqué si mon pouvoir n'était pas une protection conséquente.
Niveau vestimentaire. Je suis habillé simplement. Pour le haut, je me contente d'un vêtement me collant à la peau, recouvrant à moitié mon cou, mais pas du tout mes bras. En pantalon, un vulgaire jean abimé et je suis comblé. Idem pour les chaussures, je demande juste que ce soit confortable. Il m'arrive de porter une veste style motard de couleur brune, surtout pour les jours pluvieux et froid. Comme quoi, quand je dis basique, c'est vraiment la base de la base.
Accessoires ? J'en ai quelque uns en effet. Tout d'abord, un collier semblant artisanal se relève sauvage. Une cordelette auquel pend une crâne miniature et une plume de corbeau. Sombre tout ça n'est-ce pas ? Il m'arrive aussi de porter des lunettes, très fines et discrètes, beaucoup ne les voient même pas quand je les portent. Mais sinon, il m'arrive de porter des uniformes de style militaires du monde humain, j'aime bien le style qu'on ces habits, c'est la seule raison.

Caractère :

Mon mental est si mystérieux, divisé en deux faces distinctes. En effet, je suis un grand mystère qui me pousse à avoir deux faces. L'une calme et curieuse, l'autre envieuse de pouvoir et de puissance.

Commençons par le début. Comme je l'ai dit avant, je suis plutôt calme..mais également assez sombre. Bien peu bavard, certains croient que je suis muet, mais en fait, je m'éloigne juste des autres pour éviter les soucis du à ma légère maladie mentale. Les rares qui savent mon soucis ont finis par avoir peur de moi, alors je reste très méfiant envers les gens. J'aime l’obscurité, mais la Mort m'effraie, dans mon enfance, je l'ai beaucoup croisée, et dans des accès de peur, je l'ai vu. On me croit fou, je suis juste traumatisé. Si aujourd'hui, je m'en sort, c'est parce que j'ai réussi à sympathiser avec le mal dans mon cœur et grâce à la musique. La musique tiens, parlons-en. Il m'arrive de m'exprimer à travers elle, je chante des fois. Je suis plutôt intellectuel, m'intéressant aux matières scientifiques, mon péché mignon reste l'étude du corps humain. Tant de secrets que recel l'Humanité . J'ai soif de connaissances à ce sujet-là, mais je m'intéresse aussi aux animaux, cherchant surtout les ressemblances entre le règne humain et l'ère animal. C'est la chose capable de me faire parler comme n'importe qui, si tu me trouve en train d'étudier le vivant, viens me parler, et tu me verra comme jamais.

Quand à ma face démoniaque : Ce coté a un caractère bizarre. Contrairement à moi, il n'aime pas étudier ou bosser et préfère se gaver de sucreries dans un coin. Cependant, il est aussi réservé que moi, sachant bien le calvaire que c'est d'être rejeté parce qu'on est deux dans un même cerveau. Ces passions sont les mêmes que moi, la musique est son moyen d'expression favori et il aime beaucoup la présence animal. Juste qu'il ne les étudies pas, comme je l'ait dit, il n'aime pas se fatiguer les neurones à apprendre des trucs semblant inutiles. Je sais qu'on ce mettra jamais d'accord sur ce point, alors je ne me bat pas avec pour la convaincre de travailler.

Dans ses « meilleurs moments », C'est un vrai démon, même la Mort semble sympathique comparée à lui. C'est un ange noir..un démon qui attire ces proies par ces charmes et ces pièges infernaux. Il est stratégique et sait très bien utiliser ce qu'elle a sous la main pour atteindre son but. Il n’hésite pas à faire usage de MES connaissances pour s'aider. Il n'a aucun sentiments, si ce n'est la cruauté et l'envie..l'envie de tuer et détruire tout ce qu'elle voit. Il adule l'ombre et les ténèbres, dont elle est reine selon des dires... Ce n'est plus qu'un amas d'ombre au sourire démoniaque. Il ne recule devant rien pour tuer, il est prêt à tout pour y arriver. Ces proies le sont pour la vie, peu importe ce que vous ferez, si vous êtes sur sa liste, vous mourrez un jour de ces mains, et ce dans d'atroces souffrances. Le jeune homme ne connait pas la peur, même les attaques surprises ou les coups imprévus le laissent de marbre si ça ne l'amuse pas. Qui est-il vraiment? Mon hollow intérieur...

Vous voyez maintenant ce que je suis.. Vous êtes prévenus..

Description des pouvoirs :

Note : Ijõ étant amnésique, il n'a pas totalement conscience de ces pouvoirs, il a juste connaissance d'Amaterasu, mais au delà..sa mémoire lui joue des sales tours.

Zanpakutô :

Nom : (Okami) Amaterasu

Apparence : Amaterasu à l'apparence d'une magnifique louve blanche, ornée de quelques marques rouges. Elle semble faite à l'encre de chine, et c'est ce qui fait sa beauté.
Spoiler:
 
En forme de repos, elle ressemble à une épée occidentale basique, juste une chaine dorée la rend reconnaissable.
Spoiler:
 

Shikai : Quand Ijõ en appelle à Amaterasu , son katana prend la forme d'une épée occidentale bien plus complexe qu'avant, presque extravagante. Ce n'est pas tout, la main qui n'est pas utilisé pour tenir l'arme se recouvre d'un feu blanc prenant la forme d'une tête de loup, rappelant fortement Amaterasu.
Spoiler:
 

Pouvoirs dû au shikai :

Le pouvoir d'Ijõ, la création par l'encre de méthodes défensives. Tant que le vizard a de l'encre à portée, il peut créer avec cette substance. Voici ces techniques d'encres.

Le pinceau divin 1 : Liens entravant : Des lignes d'encres qui se jettent à vos pieds et à vos mains pour vous retenir. Aurez-vous le force suffisante pour briser ces liens?

Le pinceau divin 2 : Jet d'encre : Depuis sa main prise dans les flammes d'encre, Ijõ peut créer et envoyer un jet d'encre vers sa cible. Bien utilisé, cet encre devient agaçant car aveuglant.

Le pinceau divin 3 : Bouclier Soudain : Notre homme peut solidifier son encre un court instant pour se défendre d'une attaque. Cependant, ça reste de l'encre...

Le pinceau divin 4 : Le pot d'encre : Bien sûr, notre homme peut créer lui-même son encre, mais à partir d'un liquide uniquement. Bien sûr, il ne peut pas transformer la mer, tant que l'intégralité du liquide est visible, il peut la transformer.


Masque de Vizard :

Comme on s'en doute, le masque d'Ijõ ressemble à un loup, à Amaterasu même. Juste un soucis, il est noir au lieu de blanc. Il ne change pas grand chose si ce n'est qu'il noirci les flammes d'encre du poing du vizard quand il est en Shikai. Si utilisé en Bankai, il fait pareil, noircissant tout ce qui est était blanc à l'origine. Et bien sûr, vitesse, puissance physique augmente avec ce masque ainsi qu'une légère régénération.

Spoiler:
 



Histoire :

Spoiler:
 
[i]I) Ce dont je me souviens

Cher Journal.

Aujourd'hui, je me suis décidé à mettre dans tes pages ce que je me souviens de mon histoire...En effet, il ne me reste plus grand chose de moi... Rares sont les images de mon passé qui sommeillent et passent encore dans ma tête. Si peu sont les indices de mon ancienne vie, j'ignore pourquoi c'est moi qui doit subir ça...Qu'ai-je fait pour que le destin me retire la mémoire? Quand je pense que certains rêvent d'oublier leur vie, moi, je désire tant la retrouver. Je me souviens juste d'une partition sur un piano. Ce piano, noir, jouait, sans qu'aucune main n'appuient sur ces touches. Le piano jouait vraiment seul, isolé dans l'ombre. Mais je me demande, est-ce vraiment un fantôme ou juste que ma vision ne voit plus l'homme aux commandes? Je me souviens aussi..cette poupée et sa partition en parchemin. La petite poupée de chiffon, abandonnée sur le rebord d'une fenêtre, prenant la poussière, avec sa partition. Je vois encore les notes, je pourrais jouez cette étrange mélodie qui sommeille avec un signe de l'enfance. Je ne comprend pas..J'ai juste conclu de ces minces traces de moi que je suis fait pour vivre avec les notes et le son. Mais je ne compris pas la raison de mon existence. Qui suis-je? Que fait-je en ce monde? Quel est ma raison d'être? Je ne compris pas!! Je me souviens de mon éveil, ma seconde naissance, mon seul souvenir certain. J'étais à terre, sous la pluie du monde humain. J'avais mal à tout le corps, je pensais que je fus violemment frappé avant de subir un choc sur la tête. Mais je ne trouve pas de sang à terre, pas de marques sur mon corps. Décidément, tout s'embrouillait dans ma tête. Je me releva, je vis une épée à terre. Était-ce à moi? Je me pencha pour prendre l'arme abandonné et je me sentis bizarre une fois que je l'eut en main. Je resta pétrifié sur place, sous la pluie. Une voix résonnait dans ma tête qui me faisait encore mal. Cette voix, de femme me demandais ce qui se passait. Que ça cesse ce cauchemar que je me disais!!! Je ne comprenais plus rien, je ne savais plus rien sur moi. Cette voix continuait de chanter tel un écho dans mon crâne. Puis je levais le regard, pris d'un vertige, mes genoux retournèrent sur le sol trempé tandis que je regardais en face et vis cette créature. Elle n'était pas humaine.. On aurait dit une louve.. Sa fourrure blanche se voyaient bien donc toute cette obscurité. Il fait nuit... Je ne voyais pas distinctement cette animal tellement qu'elle brillait à mes yeux emplis par l'obscurité. Elle semblait me connaître, mais moi, je ne la connaissais pas. Sa voix retentit encore :

-Eh beh, je sais pas ce qu'il t'arrive, mais tu est dans un triste état.

Je comprend vraiment rien... Mon regard montrait que j'avais encore mal, que mon vertige était bien présent. J'arrivais à peine à dire :

-Qui...est...tu?

Elle semblait surprise. Puis son regard s'emplit de tristesse avant que sa mélodie parviennent de nouveau à mes oreilles :

-Je vois...tu as tout oublié.... Je ne peux t'aider.. Tu dois tout réapprendre par toi-même...

Elle disparu...et je perdis connaissance... Perdu dans le froid, sous la pluie, dans la nuit...

Quand je m'éveilla, je n'étais plus sur le trottoir, j'étais...dans une chambre d'hôpital je crois. On me demanda mon nom. Je pensais m'en souvenir, mais au moment de le dire, je me rendis compte que j'avais aussi oublié ça!! J'étais déboussolé... Je ne sais même plus mon nom!! Et ces fameuses images, le piano fantôme, la poupée musicienne. Je me suis dis que j'avais un lien avec la musique, alors autant me donnez une identité en conséquence. Mais... D'autres détails de ces illusions me prirent davantage, cette obscurité, cette sensation de mort, le fantôme... :

-Nommez-moi...Ijõ Seishin

Je devais tout ré-découvrir, comme l'avais dit la louve blanche, tout réapprendre, sur moi, sur le reste. Je sortis de cet endroit trop blanc à mon goût et dont l'odeur de mort me dégoutait. L'odeur de mort..Comment pouvais-je sentir ça? Je suis humain....pourtant... Non...impossible!!! Je ne suis pas un fantôme errant!! Je ne suis pas un monstre!! Je suis Humain!!! Je... que m'arrive t-il? Je ne sais plus...je suis perdu. Qu'on m'aide!! Donnez-moi des réponses!! Je pris panique, je me mis à courir pour me cachez loin des foules de gens qui m'effraie brutalement. J'arrivai dans à me cachez dans les égouts. L'odeur y est horrible la-dessous, mais c'est le seul endroit où je me sens en sureté. Je reprenais mon souffle. J'étais clairement dans le noir, comment ai-je pu sentir...un truc comme la Mort? Pourquoi ai-je soudainement paniqué ainsi? Je me posais ces questions quand elle revena , cette belle créature :

-Ton état ne s'améliore guère on dirait.. Écoute, je peux te dire des choses, mais pas tout, et j'en suis la première navrée..

Je l'écoutais, je voulais avoir ces fameuses réponses sur ma vie avant ce que je vais nommer « L'Incident »

-Bien Ijõ. Tu est un shinigami, un dieu de la mort. Membre des armées de la cour, ton but est de détruire les hollows, ces fameux démons et protéger les âmes des morts encore intacts de tout mal. Et moi c'est ….., je suis ton compagnon de route car l'esprit de Zanpakûto , ton sabre purificateur.

C'était si bizarre, tout se mélangeait. Alors, j'étais un..Shinigami? Un protecteur des morts? Et lui, c'est la forme réelle de mon arme? Vraiment étrange, je peine à y croire. Mais au fond de moi, je suis certain que c'est la vérité. Par contre, j'ai pas entendu son nom, il l'a bien dit, mais rien ne parvient à mes oreilles, il répéta à ma demande, mais toujours rien. Encore plus bizarre. Mais toute cette réflexion sur moi allait être interrompu par une soudaine explosion et par l'arrivé brutale d'un monstre à masque. J'étais effrayé, mais pas l'animal qui voulait me guider. Elle me dit que c'était un des fameux hollows. Ma tache? Le détruire... Je savais pas comment faire puis d'un coup.... Mon sabre était enfoncé dans sa tête de poisson. Qu'avais-je fait? Je n'avais rien demandé à mon corps, et ce sabre. Le monstre ne disparu pas pour autant et attaqua brutalement. Comme par instinct, je bloquais ces coups avec ma lame. Je ne contrôlais rien au final, comme si...mes vieux souvenirs me donnaient des réflexes. Mais décidément, pas moyen de ce débarrasser de ce truc immonde!! C'est pas une peau qu'il a!! C'est de l'acier trempé!! Puis, elle revena, ma fameuse alliée. En grognant contre le monstre, elle me dit :

-Il est l'heure d'éveiller tes pouvoirs.. Mon nom est en toi, cherche et trouve vite!! Appelle moi!!

Et sans comprendre d'où ça venait, une énergie mauve brulait mon corps et un nom sortit brutalement de ma bouche et retentit dans les égouts de la ville comme un appel à Dieu :

-Amaterasu!!!!

Mon sabre en main, dans une lueur d'or, tout changea. Un éclair soudain, une épaisse fumée qui se lève. Quand elle se dissipa, je n'avais plus un sabre en main. Mais une belle épée à la garde dorée à une main. L'autre quand à elle, j'ignore pourquoi, elle était couverte de feu! Ce feu blanc formait une tête de loup me rappelant la créature que je ne cesse de voir comme dans un délire. Je me regardais, c'était quoi ce bin's? Mais j'avais une impression. Celle d'avoir déjà connu ça... La créature que je commençais à oublier se remit à charger et dans un nouveau réflexe, Je serra mon poing embrassé et me rua sur le monstre en hurlant:

-Brûle en Enfer!!!

Et sans comprendre, ma voix avait changé, devenu plus grave et un cri bestial sembla sortir de ma main fermé tandis que je frappa la chose en pleine tête qui explosa littéralement en morceaux. J'y croyais pas, j'avais ça?? Je désirais faire disparaître le tout, et ça m'obéis, je me retrouva avec un sabre en main. Je regardais le sang au sol, mon sabre et repensa à tout.. J'étais bel et bien un shinigami maitre du son. Je suis Ijõ, celui qui appelle l'esprit de la Déesse. Mais....était-je juste ça...

Non...je n'étais pas juste ça. Un jour de pluie, je ne sus pourquoi, je me sentais mal, je me trouvais nul. Inquiet de ce que je devenais, je m'isola dans un coin sombre d'une rue et me mis à réfléchir. Pourquoi moi? Quel destin m'était destiné? Je pensais encore et encore quand une satané voix que je détesta dès le début se fit entendre dans ma tête :

-Allons allons partenaire. Tu sais bien ce que tu est, tu est un pauvre shinigami sans aucun pouvoir. Rejoins-moi, deviens-toi!!!

Qui était-ce? D'où venait cette voix grinçante qui me perçait les tympans? Je préféra me plonger dans le sommeil que me torturer l'esprit à ça. Mais ce repos fut bien court. Je me réveilla vite dans un étrange endroit, un lieu où je vis toutes sortes d'esprits dans un monde fait à l'encre de chine. Et je vis Amaterasu à mes cotés. Elle regardait devant. Pourquoi? Je dirigea mon regard dans son sens et je me vis. En noir et blanc. Un sourire démoniaque aux lèvres, les yeux emplis de noirceur. Qui était-ce? Je ne supportais pas la voix qui sortait de sa bouche :

-Eh beh partenaire, c'est quoi ces manières? Au fait, bienvenue dans ton univers intérieur!! Dis-moi... qu'attends-tu pour te joindre à moi? Le pouvoir n'attends que nous!!

Que disais t-il? Je ne compris pas de nouveau... Que me voulait-il? Son sourire ne me plaisait vraiment pas :

-Mais si tu refuse, je t'élimine et je dirige le monde seul!!!

Je commençais à perdre patience. Mon énergie spirituelle, d'un mauve presque rose tourbillonnait autour de moi. Les esprits se mirent à s'agiter, à perdre contrôle d'eux-même. Ils semblaient tous furieux de voir ce lieu soudain souillé par la haine. Dans ce monde plongeant dans le chaos du mal, ma voix résonna :

-Tant de blessures, tant de souffrances et tant de révoltes, tant de pourquoi....

Mon pouvoir semblait se réveillez vraiment dans cet univers qui est mien. Comme si ma mémoire brutalement renaissait et me rendait tout ce que j'avais perdu. Je ne voyais aucun souvenir réapparaitre en moi, juste des instinct, des forces inconnues resurgir. Une autre voix, ni la mienne, ni celle d'Amaterasu, ni celle du monstre qui me ressemblait. Mais cela sortait de ma bouche, mon cœur battait dans la mélodie ardente et mes paroles résonnait dans les chœurs chantant des esprits d'encre :

-Toi qui est moi..Je ne peux admettre ta présence dans mon corps, je ne peux permettre que tu tourmente mon âme déjà blessé par l'oubli... Je ne souhaite pas te combattre, mais si il le faut, je t'anéantirais pour ramener ma paix...

Et de nouveau, ce refrain de puissance, ces notes mélodieuses qui envoutent tout l'intérieur de mon être. J'appelai la louve et son pouvoir étrange revint sur moi, mon lame à l'éclat étincelant, ma main prise dans ce feu blanc. Toujours ce sentiment de déja-vu, ce sentiment de revivre ma vie.. Les yeux fermés, ma puissance se concentrais en un seul endroit, mon poing ayant pris la forme de la tête de louve. Ces flammes prenaient une taille démesurée, emplissant tout mon bras même. Un rugissement, et mon corps entier s’élança vers ma face démoniaque telle une bête féroce. Il ne souriait plus :

-Comment...je croyais...que tu avais tout oublié..J'ai encore perdu....Une deuxième fois, je suis dominé...

La gueule du loup l’attrapa et l’enchaina dans des chaines d'encres. Ce sentiment...ce n'est pas la première fois que je lui fais ça, il l'a dit... Je comprend qui je suis. Un shinigami qui vit avec un coté maléfique en soi. Mes crises de paniques, mes moments de réflexion intenses, c'est lui qui les provoquait. Maintenant, c'est moi qui le tiens. Mais...tout me revient, mon shikai...ce hollow, le masque... Ma mémoire, mon crâne me fait mal!! Je n'ai pas de détails précis, mais toujours de la musique, ma voix qui résonne dans des tons différents, ces chœurs et ce masque... Oui je me souviens maintenant... Je me souviens que j'avais déjà tout ça, ce poing de loup...cet autre moi qui m'envoutait... Tout ça m'est revenu. Mais des questions me hante toujours...Aurais-je mes réponses? J'y pense...je n'arrive plus... ce masque...mon shikai, j'ai tout oublié. Mon instinct m'a sauvé en me redonnant des pouvoirs, mais ca ne s'est pas ancré dans ma mémoire, j'ai tout oublié de nouveau.....Était-ce vrai? Ce duel en moi? Je l'ignore vraiment...J'ai l'impression d'avoir vécu un rêve, ces noms, ces duels, ces réflexions...n'était-il qu'illusion? Je dois m'en assurer...


Tu vois chez journal? Ma vie n'était pas évidente, et aujourd'hui, je erre seul, loin de mes semblables pour des raisons particulières, pas que je sois contre le contact avec eux, mais je sens que je trouverais mes réponses seuls... Seul avec ma musique, je cherche qui j'étais...

II) Ce que j'étais sans le savoir

« Où est-tu... Yoru.. Tu a disparu comme ça du jour au lendemain.. A la sixième division, on s'inquiète pour toi.. Les papiers vont bientôt être décorés du tampon rouge avec écrit en grandes lettres un destin que je n'ose pas envisager.. Mort.. Je refuse de voir ça sur les feuilles qui contiennent tout de toi. Quand je pense que tu avais le respect de ta division.. Avec ton sabre, l'entente était parfaite, certes, tu n'avais pas le pouvoir des capitaines ou des vices-capitaines, mais tu inspirais le respect par la confiance que tu avais avec Amaterasu. Tu maitrisais son pouvoir sans trop de soucis, ton encre protégeait tes alliés avec la ferveur d'un dieu. Tu étais à deux doigts de devenir siège quand j'y pense.

Et pourtant, au fond de toi, tu souffrais atrocement. Le pouvoir démoniaque qui est en toi.. Ce pouvoir était celui d'un monstre qui logeait dans ton âme, un hollow intérieur. Tu étais un vizard, mais tu as su rester un shinigami tout à fait normal. En même temps, c'était ton secret. Avec moi, tu t'entrainais souvent à maitriser le noir pouvoir de ton hollow. Tu y est vite parvenu à ma surprise, nul ne l'a jamais su au final. Tu n'a jamais eu à utilisé ta part d'ombre pour te battre, et c'était bien mieux, si quelqu'un l'aurait su, tu aurais été considéré comme un monstre.. Je me souviens encore, la première fois que c'est arrivé, nous étions ensemble pour s'entrainer.

Peu de temps avant, tu avais eu un entretien compliqué avec le capitaine Aizen. Tu avais beau soutenir qu'il ne s'était rien passé, je voyais dans ton regard qu'il t'avait fait quelque chose et sûrement menacer pour que tu garde le silence. On s’entrainait simplement, puis tu t'est sentit mal. En bon membre de la quatrième division, j'ai commencer à prendre soin de toi quand tu a pris mon bras d'un coup sec. Dans ton regard, plus que de la haine. Ces yeux noirs.. Ils m'avaient terrorisés, encore plus associé au sourire de démon que tu avais à ce moment. Je préfère ne pas me souvenirs des paroles qui étaient sortit de ta bouche à ce moment là. Prenant ton sabre, tu étais prêt à me tuer, un masque de hollow noir comme tes yeux commençant à se former sur ton visage, puis ton geste s'est stoppé net. Tu te battais de toutes tes forces pour contrôler cette chose qui voulait notre destruction. Hurlant de toutes tes forces, je me demandais encore ce qu'il t'arrivais. Puis, tout redevint comme avant, le calme avait repris les lieux... Cette première fois fut courte, mais suffisamment longue pour que tu comprenne ce qu'on t'avais vraiment fait..

Le capitaine Kuchiki t'avais envoyé en mission dans le monde des humains pour une sombre histoire de Hollows. Il me semble que des formes étranges semaient la terreur et ton but était d'éliminer cette menace. Tu était partit seul pour des raisons de sécurité alors qu'il savait bien que ton pouvoir n'était pas offensif ! Je me souviens du regard que tu avais avant de partir de la Soul Society. Comme si tu savais déjà qu'un grand malheur allait arriver.. Et tu est partit..

Cela fait près d'une semaine que je suis sans nouvelles, dans l'inquiétude, j'ai demandé à ce qu'on te cherche. Les hommes étaient revenus bredouille au bout de vingt-quatre heures, pour eux, tu était mort.. Mais je continue de croire.. Et même si ces mots sont mes derniers, mon cœur reste à tes cotés.. Je le sais, Yoru Tori n'est pas mort, je le sens, il se bat encore.. Si jamais ces mots parviennent à tes mains, j'espère qu'il t'aideront à comprendre à quel point je t'aimais...

Adieu.. »


Ceci est une lettre écrite par Ishina Misari, une simple shinigami de la quatrième division, elle fut retrouvée près de son corps inanimé huit jours après le départ d'Ijõ. La jeune femme qui avait écrit ces mots avait mis fin à ses jours, peut-être par désespoir.. On ne saura jamais.. Après la lecture de cette lettre, elle fut archivé au tribunal et les papiers de notre homme mit à jour avec la mention : Vizard.
Désormais, plus personne ne se soucie de lui, si il était bien mort, tant mieux, un monstre en moins en ce monde. Si il vivait encore, bien, mais si on venait à le croiser, c'était la mort immédiate sans aucune explications..

Voyez, ça, il vaut mieux qu'Ijõ ne s'en souvienne jamais, qui sait ce qui pourrait s'en suivre.. Surtout que peu de temps après ces événements, le malheur s’abattit sur la Soul Society, les Ushinawas prirent vie...





Prénom ( facultatif ) : //

Age : 15 années

Expérience Rp : Euh... Vous voulez dire quoi par là? Parce que moi, ça fait deux ans que je rp, sur divers sujets, un peu de bleach.

Comment avez vous connu le forum : Partenariat

Code du règlement :Validé par yui




Dernière édition par Seishin Ijõ le Sam 6 Aoû - 15:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Jeu 4 Aoû - 12:22

Bienvenu officiellement ici donc! ^^

De mon coté, je trouve ta fiche assez bien. Des soucis de conjugaison comme déjà remarqué avec des oublis de "s" finaux ou des inversions, tache de bien te relire à chaque fois pour travailler cela.

Niveau physique, attention parce que ton avatar ne va pas trop avec ta description...on ne peut pas vraiment dire que le personnage a l'air bien bâti et tout en muscles. Profite en pour mettre plus de particularités à ces traits physiques du coup si ca te dit, ca changera d'une énième corps trop bien proportionné pour être honnête! Xd

Pour le mental, un petit souci, tu évoques ta deuxième personnalité mais il s'agit de ton hollow intérieur quand il prend le contrôle, c'est bien cela? En tout cas dans ton caractère tu l'évoques souvent par "elle"...erreur ou bien double féminin?

Le pouvoir du shikai va trés bien à présent donc. Peut être en suggestion que la flamme entourant ton poing soit en fait une flamme stylisée comme dessinée à l'encre noire, ca irait plus avec ton nouveau pouvoir tu ne penses pas? ^^
Efface en tout cas la partie bankai pour le moment, en attendant d'y re réfléchir et afin de ne pas tromper ceux qui auraient la curiosité de regarder ta fiche! ^^

Pour l'histoire bien, mais en tant que stafien je vais avoir besoin de plus d'informations, notamment sur tout son passé oublié. Donc soit tu complète ta fiche en précisant que ton perso ne se souvient pas de cette partie, soit tu me l'explique par mp! ^^

Voilà, pas grand chose au final à retoucher, donc continue comme ça! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Ven 5 Aoû - 14:50

J'ai modifié.

J'ai rajouté une deuxième partie à l'histoire pour le passé, je suis pas très précis certes, mais j'espère que ça suffira parce que j'ai pas trop envie de me lancer dans des détails..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Sam 6 Aoû - 1:23

Allez, on tient le bon bout, tout est bien modifié comme il faut, et le coup de la lettre est bien amené en plus. Juste un détail qui révèle pourtant d'une grande importance et qui m’empêche de te filer ma validation....l'origine de ta hollowification. Pas la peine d'en faire des tonnes, un petit passage rajouté dans la lettre où Ishina dit que tu lui a révélé avoir reçut cette sombre partie en toi à la suite de...à toi justement de me dire, c'est la partie la plus susceptible d'être problématique chez un vizard donc on peut pas se contenter d'imaginer une origine mystérieuse et inconnue.

Mais courage, plus que ces quelques lignes à rajouter et ça sera bon! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Sam 6 Aoû - 18:47

Voilà, j'ai rajouter une partie pour expliquer ça (3eme paragraphe pour vous éviter de chercher ^^). En espérant que ça convienne.
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Dim 7 Aoû - 22:38

Nom: ♥
Prénom:♥
Age:♥
Race:♥
Faction: ♥

Description physique: ♥
Caractère : ♥
Description des pouvoirs: ♥
Histoire OC: Bien modifié selon les demandes de sTark. Et bien mystérieux tout cela !

Code du règlement: ♥
Orthographe : Des fautes comme suggéré par Stark. Mais il y a du style dans l'écriture.

Première validation : OK

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Dim 7 Aoû - 23:19

Pas de soucis pour moi non plus. J'ai aimé l'explication du hollow sous forme de lettre,vraiment. Smile

deuxième validation, colorisation toussa toussa.
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   Dim 7 Aoû - 23:45

J'ai trouvé d'ailleurs sympa cette narration, ça change.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'esprit Malsain sans mémoire [corrigé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peuple à mémoire courte ou sans mémoire
» Un Être sans mémoire est un Être sans vie
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Chenille cherche esprit éclairé ou malsain [Cajsa]
» Garder un esprit lucide ici ? Sans problème ! [PV : Phao]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Hinata :: Complexe Hinata :: Premier étage :: Salle de musculation-