Revenir en haut Aller en bas


Forum RP / Manga / Contemporain / Fantastique
 

Partagez | 
 

 Transperces les, Shinso.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Transperces les, Shinso.   Mar 9 Aoû - 23:26





Nom : Ichimaru
Prénom : Gin
Age : Officiellement décédé.
Race : Shinigami
Faction : Neutre

Description physique :

Gin Ichimaru est un homme dont l’apparence physique est proche de celle d’un homme ayant la trentaine d’année. Des cheveux blancs immaculés, un physique frêle et pâle ainsi que des yeux de renards. C’est là un premier portrait, certes faible mais aussi très représentatif qui permet de se figurer un peu qui est cette personne étrange. Énigmatique est une impression qui se détache de lui sans difficultés et on ne peut pas dire qu’il soit le genre de personne à montrer clairement ce qu’il ressent alors que ce sourire moqueur marque toujours son visage.

Niveau vestimentaire, il s’habille moderne : chemise et ray ban pour passer inaperçu. C’était devenu quelque chose d’indispensable pour lui après les récents… évènements de sa vie. Après tout : la moitié du monde des esprits avait voulut sa mort, et l’autre moitié n’aurait guère été chagriné de cette dernière.Et pour tout dire, faire oublier son nom pour les 100 prochaines années ne serait pas un mal. Alors se retrouvait tel un simple humain au milieu de Karakura n’était pas le pire des destins qu’il aurait put avoir, surtout après ça…

Et ce qu’il restait de ce grand « ça », ce n’était ni plus ni moins qu’une large cicatrice lui barrant le torse de l’épaule droite à la hanche gauche. Cela était dut au coup de l’épée qu’Aizen lui avait infligée il y à un certains temps de cela. Même si elle n’a pas été suffisamment profonde pour en être mortelle, la marque qu’elle à laisser dans le corps de Gin restera sans doute tout le restant de sa vie d’esprit. Enfin, cela ne se voit que si l’on prend la peine de retirer ses vêtements à Gin, sans cela, c’est un détail imperceptible et invisible.

Pour les autres détails, il n’est pas rare de voir Gin débouler dans un endroit ou un autre de la ville de Karakura avec son vieux stand ambulant de vente de nouille (et de kakis) qui daterait soi-disant de l’époque des shoguns de l’ère d’Edo. Ce vieux chariot de bois grinçant et ayant été à peine rénové se trouve être la source de revenue et la couverture de Gin durant son futur long séjour à Karakura et potentiellement sur Terre. Se faisant passer pour un vendeur ambulant, l’homme se dissimule derrière un Kido masquant entièrement – ou presque – son Reiatsu, le faisant passer pour un simple « humain à pouvoir ».

En fait, excepté une personne connaissant suffisamment bien Ichimaru pour le reconnaitre malgré son déguisement, peu de personnes sont aptes à déterminer la vrai nature de cet homme simple se baladant en ville avec sa relique de chariot, vendant des nouille et des kakis aux passants : qui irait soupçonner là dedans un ancien capitaine de division Shinigami ?

Caractère :

L’esprit de Gin Ichimaru est complexe et difficile à analyser, surtout de l’extérieur. Personne des plus introvertie, son esprit est comme une huitre qui se fermerait dès que l’on commencerait à s’y intéresser : il est dans sa nature de ne rien laisser derrière lui à quoi se raccrocher, ce qui le rend particulièrement insaisissable au sens psychologique du terme. Ce dernier ne parle en effet que rarement de lui-même, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne parle pas du tout ou qu’il se cache derrière un mur de silence…

Ses mots sont venin et sa langue est serpent.

Comme de l’acide sur l’âme, il sait choisir les mots qu’il faut pour blesser, briser ou faire souffrir les autres, ayant déjà montré par le passé un certain plaisir sadique à cela. Il ne se lasse jamais de rabaisser ou de briser ainsi les personnes qu’il n’estime pas si cela ne va pas contre ses intérêts. Cynique, l’individu se prête facilement au petit jeu des mots et du langage corporel. Ces derniers étant pour lui des armes aussi acérés que Shinso, le Zanpakuto tueur dont il est le possesseur légitime. Son jeu est tel qu’il ne laisse aucune prise à son entourage pour discerner la vérité du mensonge…

Son ambivalence en fait également une personne joueuse et taquine qui n’hésite pas à railler de manière gentille et presque simplette son entourage. Le meilleurs exemple de cela reste son « Bye bye », dit d’une voie enjouée et enfantine, accompagné d’un geste de la main avant d’être séparé de quelqu’un. Ce comportement particulièrement irritant ne lui a pas valut de s’attirer les amitiés de beaucoup de personne de son entourage. Cette versatilité qui est sienne entre sadisme, cynisme, sarcasme et humour enfantin est un des principaux traits de son caractère énigmatique.

Par ailleurs, les concepts de « bien » et de « mal » n’évoquent rien à l’individu qui se veut parfaitement indifférent à ce sujet. Pour lui, ce qu’une personne jugera « bonne » sera « mauvaise » pour une autre et ces deux notions n’ont de valeur que pour ceux qui y croient, et il ne fait pas partie de ces personnes. Son point de vue est de faire ce que l’on considère avoir à faire pour atteindre ses objectifs, et ce en se respectant soi-même. A partir de là, il devient difficile de dire si Gin est quelqu’un de bon ou de mauvais puisque lui-même n’agit pas en fonction de ces contexte mais de ce qu’il estime devoir à faire : il est capable des choses les plus ignobles pour parvenir à ses objectifs, que ce soit de trahir ses amis, ses proches et son entourage si cela peut augmenter ses chances de réussites…

Malgré tout cela, il n’est pas une personne insensible incapable de ressentir de la compassion ou même de l’amour… Il éprouve d’ailleurs un attachement des plus particuliers envers Rangiku Matsumoto et les kakis. Même si il n’éprouve pas le même attachement pour ces deux entités, l’une et l’autres sont des parts importantes de sa vie : la première fois qu’il a rencontré Rangiku, il lui a donner des kakis à manger alors qu’elle était mourante, il est devenue un Shinigami suite au passage a tabac de Rangiku par un Shinigami, une fois devenu capitaine de la troisième division, il a fait pousser des arbres a kakis dans l’enceinte du QG de cette dernière et fait semblant de servir les intérêts d’Aizen, pour mieux le trahir, lui, le responsable de ce qui était arrivé à Matsumoto par le passé, et maintenant il est un vendeur ambulant de kakis et de nouille et doit sa vie à cette femme si particulière…

Ce caractère si paradoxal et ce comportement, presque extrémiste par moment combiné à ce passé dramatique en font une personne des plus imprévisibles, capable de vouloir une chose et de vous faire croire son contraire. Cependant, c’est là un trait qui ne peut être l’apanage que d’une personne particulièrement intelligente et retors… Alors si je peux vous donner un conseil, c’est de ne pas trop lui chercher d’embrouille : vous ne sauriez pas à l’avance jusqu’où cela vous entrainerait…

Description des pouvoirs :
Les descriptions du Zanpakuto viennent de Bleach Pendulum où j’ai joué Gin Ichimaru.

Zanpakuto


Le Zanpakuto de Gin est un Wakizashi tout ce qu'il y a de plus ordinaire, la lame de ce sabre est donc des plus courte et son principal intérêt réside dans sa maniabilité. La poignée est bleue claire avec un tsuba fait de deux métaux courbés en boucle autour de la lame pour en faire un ovale ouvert qui ressemble à un "S". Son nom, "Shinsō", veut dire "Lance Divine".

Shikai
« Transperces les, Shinsō. »
Quoi que semblant peut impressionnant aux premiers abords contrairement à d'autres shikai comme par exemple celui de Yamamoto, il ne faut cependant pas sous estimer le pouvoir de ce dernier. En effet, lorsqu'il est activé, la forme de son zanpakuto ne change pas le moins du monde, mais ce dernier se voit alors la capacité de changer de longueur pour atteindre une longueur maximum équivalente à plusieurs dizaines de fois sa longueur d'origine et ce avec une très grande vitesse : suffisamment grande pour que l'impact suffise à repousser des objets très lourds, et plus lourd que vous dans tous les cas.

Bankai
Kamishini no Yari
Guère plus impressionnant, le Bankai de Ichimaru ne fait "que" renforcer les capacités déjà existante de son Shikai. Grandissant en condensant la poussière, Gin prétend que son Bankai peut atteindre 13 kilomètres de long en s'agrandissant à une vitesse de 500 fois la vitesse du son. Si cela est bel et bien un mensonge destiné à tromper sur la vrai force de son Bankai, ce dernier peut effectivement s'allonger à une vitesse exceptionnelle sur des distances extrêmement longues.

Mais le vrai pouvoir de son Bankai est tout autre : l'intérieur de la lame contient un poison extrêmement puissant, et qui plus est : mortel, détruisant les cellules elles mêmes. Lorsque la lame revient à sa taille initiale, Gin peut choisir de laisser un petit morceau de sa lame dans le corps de sa victime, ne lui reste plus qu'à prononcer la phrase « Tue, Kamishini no Yari. »


Autre

A coté de ces capacités d’ancien Capitaine de la troisième division, incluant une bonne maitrise des arts du Kido, ainsi qu’une maitrise importante du Hoho, que ce soit en terme de vitesse, mais surtout en terme de précision, Gin dispose des relents des expériences d’arrancars du traitre Aizen lui permettant d’utiliser des balas de très faibles puissances sur ses adversaires. Cependant, sa survie et la récupération de son bras droit l’empêchent d’utiliser d’autres techniques plus puissantes appartenant au registre des arrancars que cela. Il n’est également pas rompu aux arts de l’Akuda.

Parlons-en d’ailleurs de ce pouvoir, la « Bala » : il consiste en un coup de poing à propulser son reiatsu dans une direction précise à grande vitesse et de manière invisible. Manquant d’entrainement dans ce domaine, Gin ne peut pour l’instant qu’utiliser les restes de son coté d’Arrancar pour y faire appel, ce qui ne donne aux coups que la puissance d’un simple coup de poing à distance. Le combinant avec sa grande vitesse, il arrive cependant à les utiliser dans des mouvements tellement rapide de bras qu’on ne les vois souvent même pas bouger, ces derniers se trouvant le plus souvent dans ses poches quand il utilise cette technique. Il essaie cependant de trouver un moyen de pouvoir utiliser ce pouvoir avec son reiatsu de Shinigami afin d’en augmenter l’efficacité.

Histoire :

Gin se réveilla en sueur, haletant.

Ce n’était qu’un rêve, rien qu’un rêve. Encore et toujours le même rêve qui le hantait depuis son réveil. Le rêve de cette journée fatidique où il avait échoué, échoué à tuer Aizen, son unique but. Heureusement qu’ensuite, Ichigo Kurosaki avait sauvé la donne. Ichimaru sourit : il était intéressant ce petit, il avait vite grandit. Gin se surpris à se demander ce qu’il était devenu après cela : après tout, il n’avait eu que peu d’échos de ce qui s’était passé depuis ce jour là : il se doutait juste que Ichigo avait vaincu Aizen, sinon il n’y aurait plus de Karakura à l’heure actuelle…

En ce triste jour où il manqua de mourir, Gin survécut. Alors qu’il aurait dut mourir, il entra dans une sorte d’hibernation régénérative où il consuma presque tous les pouvoirs que lui avait prodigué Aizen comme il l’avait fait avec Tosen. Cela régénéra son bras et fit cicatriser sa blessure au torse, cependant, ce pouvoir se trouvait désormais scellé et il ne pouvait plus qu’à peine l’utiliser pour se faire passer pour un faible humain à pouvoir, rien de bien impressionnant en somme. Au moins ses pouvoirs de Shinigami étaient intacts eux, même si il n’en avait plus beaucoup d’utilité.

S’essuyant la sueur qu’il avait au front, Gin soupira. Il se demandait si l’augmentation de la fréquence de ce rêve avait un rapport avec cette étrange densité d’énergie spirituelle présente sur Karakura : elle avait fortement augmenté depuis quelques temps et Gin sentait que plusieurs shinigami trainaient dans les environs sans forcément restreindre au mieux leur reiatsu. Était ce cela qui lui faisait faire ce rêve ? Cette densité de réiatsu familière lui rappelait-elle des souvenirs, ou était-ce… autre chose ? Il haussa les épaules dans son futon : il n’aurait sans doute jamais de réponses à cette question là.

Néanmoins, c’étaient des temps étrangement troubles que cette époque : il y avait des shinigami en nombres qui combattaient d’autres shinigami en nombre : les traitres n’auraient-ils même plus la décence de se trahir en petit comités ? Cela ressemblait bien plus à une guerre civile que cette petite guerre qu’Aizen avait voulut pour satisfaire ses désirs mégalomanes. Autant dire que ça avait l’air d’être un beau bordel depuis qu’il s’était réveillé dans cette petite cave de Karakura avec un mot de Matsumoto, une sorte de mot d’adieu car désormais ils ne pourraient sans doute plus se revoir sans qu’elle ne le trahisse involontairement…

Au moins, elle, elle avait survécut à cela, et c’était là ce qui importait le plus à Gin.

Il avait quand même dormit plusieurs mois et il lui arrivait de se demander ce qu’était devenue Matsumoto depuis sa « mort » artificielle. Il n’avait aucun moyen d’entrer en contact avec elle, et ne savait pas ce qu’elle était devenue. Secrètement il espérait qu’elle allait bien, mais ça il ne l’avouerait sans doute jamais. Mais il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour elle : il savait qu’elle était une femme forte, mais pour qu’une telle concentration d’énergie spirituelle vienne se concentrer sur Karakura, cela ne voulait dire qu’une seule chose : ce n’était pas que peu de choses qui se passaient…

Il tenterait de comprendre ce qui se passerait, mais plus tard. Regardant son réveil, il constatât qu’il était déjà 9 heures 30 du matin. Il avait fort a faire pour son travail. Se levant, il s’habilla d’une chemise, d’un jean et de ses ray ban : il avait 50 bols à laver et un bouillon chaud à préparer avant onze heures pour faire sa tournée de soupe et de vente de kakis séchés. Prenant Shinso, il le fit passer à sa ceinture, à moitié dissimulé sous sa chemise, on n’était jamais trop prudent.

Trois mois étaient passés depuis son réveil, et les choses semblaient encore moins sures qu’avant. Mais tant qu’on ne venait pas s’en prendre à son stand de nouille et de kakis séchés, il n’avait pas trop à s’en faire. Il pouvait toujours feindre l’ignorance si un Shinigami venait lui parler et passer pour un simple humain à pouvoir. Après tout, mentir et tromper, c’était ce qu’il faisait de mieux. Et c’était sans doute ce qu’il ferait pendant encore un moment…

Ici, Gin était Jun Magabaraï, vendeur de nouilles et de kakis séchés ambulant depuis plusieurs générations. Sa carriole daterait de l’air d’Edo et des Shoguns (ne me demandez pas comment il l’a obtenue, parfois il vaut mieux ne pas savoir). Il n’était pas l’ancien capitaine de la troisième division ni un shinigami… En fait, il n’était réellement personne : ce n’était qu’un nom d’emprunt parmi tant d’autres possibles…

Test RP :

Le roulement lent des roues de bois sur le béton était le seul bruit que l’on pouvait entendre à cette heure tardive aux environs d’Ichimaru. Les lumières étaient éteintes et les habitants dormaient d’un sommeil tranquille alors que l’homme rentrait chez lui accompagné de son fidèle chariot. Les bols de nouilles salles et les sacs de kakis entreposés dedans nécessiteraient un nettoyage avant de pouvoir servir à nouveau le lendemain et il ne pensait pas que cela aurait une grande incidence. Mais si le bruit des roues était la seule chose que pouvait entendre une personne normale, mais Gin, lui, entendait bien autre chose…

*Cling*
« Quoi encore ?

*Cling Cling*
Ce bruit d’acier heurtant l’acier, il l’aurait reconnu entre mille : c’était le bruit d’un combat à l’épée, et sur les toits à cette heure ci, il n’y avait qu’une seule raison possible à une telle activité : des Shinigami étaient encore en train de se friter sévère. C’était tellement récurrent ces derniers temps que cela en devenait presque lassant. Aux bruits de pas et aux rythmes des chocs, Gin put déterminer qu’il s’agissait là d’un deux contre un. L’habitude des champs de bataille apportait l’expérience, et l’expérience était une force, du moins tant que vous pouvez vous en servir…

Enfin, tant que cela ne venait pas perturber son retour, il n’avait que faire du gagnant d’un tel duel. Que les Shinigami s’entrent déchirent, il n’en avait que faire. Il n’était « plus dans le coup » après tout. Enfin, vous connaissez la loi de Murphy qui dit que la tartine retombe toujours du coté beurré, et bien là c’était pareille : pourquoi fallait-il que l’un des corps abattus vint tomber JUSTE devant Ichimaru ? Et bien sur, les deux clampins restant n’avaient rien eut de mieux à faire que de descendre voir si leur cible était bel et bien morte, et donc de se mettre eux aussi JUSTE en face de Gin…

Les quatre individus se dévisagèrent alors en chien de faïence l’espace de quelques instant. L’homme agonisant dans les pieds de Gin était d’évidence dans un sale état tandis que les deux autres ne semblaient pas savoir que faire. Gin lui faisait comme si il n’avait rien vu et commençait à faire semblant de rouvrir son stand au milieu de ces quelques ruelles : il y avait peut-être quelques clients ayant envie de nouilles tardives à cette heure là…

Les deux Shinigami alliés parlèrent entre eux. L’un désigna d’un signe de tête Ichimaru et pointa son épée en sa direction. De toute évidence, ils ne semblaient pas décidés à le laisser en paix… S’approchant, l’homme brandit son épée, non pas en direction de l’homme mais bien en direction de Gin Ichimaru… Avant de tomber en arrière, le visage rouge et le nez en sang. Gin avait mit les mains dans ses poches et regardait désormais les deux individus.

« Et dire que j’espérai pouvoir finir mes ventes en paix…

L’instant d’après, Gin avait disparut du champ de vision des deux individu, passant derrière le deuxième. Un coup du tranchant de la main sur la nuque l’envoya dans les vaps. Son camarade, interloqué, se demandait à qui il avait à faire alors qu’il n’avait même pas réussit à suivre du regard le mouvement de l’ancien capitaine de la troisième division. Se tournant vers lui, penché en avant, il ne fit pas un mouvement, et pourtant, on put entendre dans toute la ruelle le craquement sinistre des dents qui se fracturent alors que l’homme venait de toute évidence de se prendre un uppercut invisible à longue distance.

Tombant à la renverse, l’homme était aussi hors combat. De toute évidence, les trois shinigamis étaient désormais en train de manger des pommes en nombre, du moins c’était ce qu’il eusse espéré…

« Qui… êtes vous ?

C’était l’agonisant qui venait de parler. De toute évidence, non seulement il était encore conscient, mais en plus il avait vu toute la scène des yeux. Ce n’était pas le genre de choses qui plaisait vraiment à Gin. Il aurait préféré que les trois fussent hors combat, cela lui aurait épargné bien des tracas. L’espace d’un instant, il se demanda si il devait les tuer tous les trois avant de se rétracter : non seulement rien ne justifier cela, mais en plus cela ne ferait que lui attirer des ennuies par la suite. Remettant ses Ray Ban en place, il se contenta alors de donner une réponse évasive à l’agonisant…

« Je suis juste un vendeur de nouille ambulants, avec quelques pouvoir et un bon ratio chance. Si un jour vous voulez des nouilles, n’hésitez pas à venir me voir, mais moi je crois que pour aujourd’hui, la boutique est fermée. Et vous feriez bien de rentrer chez vous avant que ces deux gorilles ne reprennent leurs esprits…

Disant cela, Gin referma son chariot et reprit son chemin, laissant la scène en état. Que le Shinigami suive son conseil ou non, il n’en avait que faire et le laissa se débrouiller sans regret. Il n’avait pas toute la journée à faire cela, et le fait que des Shinigami se mettaient à attaquer des humains commençait à l’inquiéter assez : il lui serait difficile de rester invisible dans ces conditions…


Surnom : La Jice

Age : 22 ans

Expérience Rp : Demandez à la personne d’en dessous, elle vous dira de manière plus impartiale que moi.

Comment avez vous connu le forum : Par Stark / Soi Fon

Code du règlement : Validé par yui



Dernière édition par Ichimaru Gin le Mer 10 Aoû - 2:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 1:32

Fiche terminée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 14:40

une fiche très bien, rien à redire. Première validation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 20:52

Merci, plus qu'une Smile

Je suis en train de découvrir des choses que je savais pas sur la troisième division o.O"
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 22:10

On a un peu parlé avec Yui. Je trouve la fiche super, je me suis bien marrée sur l'idée du vendeur de nouilles.

Par contre, pour le pouvoir, cela ne fait pas beaucoup de rajouter le bala ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 22:18

Le bala est juste là pour lui permettre de ne pas être obligé de sortir son Zanpakuto, c'est pour ça qu'il développe ce pouvoir là. En réalité, même si il parvient à le transformer en version "shinigami" et a l'utiliser "au mieux", ça n'égalera jamais son Zanpakuto, au mieux ça peut servir de support en combat au zanpa, mais bon, la réelle force reste l'épée et non le poing.

Edit : Ou le Kido, vue qu'à ce que je lit sur certains truc du web, la spécialité de la 3ème division c'est les portails entre les mondes et d'avoir du bon en kido...
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 23:21

Ok.
Je dis cela aussi car je viens aussi de faire une remarque à un nouvel inscrit qui souhaitait être vizard sans hollowfication. Gin reste tout de même shinigami, mais avec des relents de hollow ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 23:24

Oui, relent que je pense faire disparaitre avec le temps. Son hollow est agonisant, et sauf RP contraire qui lui redonnerais de la force, il est voué a disparaitre selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   Mer 10 Aoû - 23:55

Ok si ça reste dans cet esprit Smile

Validation N°2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transperces les, Shinso.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Transperces les, Shinso.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Hinata :: Complexe Hinata :: Premier étage :: Salle de musculation-