Revenir en haut Aller en bas


Forum RP / Manga / Contemporain / Fantastique
 

Partagez | 
 

 Apprends-moi... ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Apprends-moi... ♠   Sam 10 Déc - 18:20





Nom : Okita
Prénom : Kasai (feu)
Age : 18 ans
Race : humaine
Faction : Ushinawas

Description physique :
    Kasai n'est pas une fille que l'on pourrait qualifier de magnifique. Du moins elle ne le pense guère. Elle se trouve très banale, voir même effacée par rapport à certaines. Pourtant, elle a beaucoup d'atouts qui font qu'elle est rapidement reconnaissables et qui la mettent en valeur.
    Commençons par le commencement : sa petite taille. En effet, la demoiselle ne mesure pas plus d'un mètre 59. cela étant dit, au Japon, toutes les filles sont assez petites. Mais elle fait bien une tête de moins que la moyenne. Ce qui fait qu'elle ne parait pas du tout avoir 18 ans mais plutôt une quinzaine. Cette impression est renfocée par son visage. Les rondeurs de l'enfance sont toujours légèrement présentes et ses grands yeux pourpres renforce encore la sensation de jeunesse et de fragilité qui émane d'elle. Ses cils sont longs et d'un profond noir, ses lèvres pulpeuses et rouges comme une belle grenade mûre.

    Une autre chose qui attire l'oeil, c'est sa chevelure rouge flamboyante. Elle lui tombe jusque dans le dos, d'ailleurs elle l'attache souvent lorsqu'elle sort pour éviter d'être gênée dans son travail. Ondulée et douce, elle donne envie d'y passer les doigts. D'ailleurs, Kasai adore qu'on lui caresses les cheveux et sa nuque nacrée. En parlant de sa peau, elle est très pâle. Elle donne la sensation d'être faite de porcelaine. Si l'on habillait Kasai d'une robe en fanfreluche, elle ferait penser à une petite poupée.
    Sauf qu'une poupée n'aurait pas les rondeurs que la jeune femme arbore fièrement. Pour certaines filles, elle serait trop grosse, mais ce n'est pas son avis. Elle est très bien proportionnée et ne voudrait changer pour rien au monde. Ses hanches sont délicieusement arrondie, ses fesses rebondies et sa poitrine ni trop grosse ni pas assez. Elle a un peu de ventre à cause de son plus gros défaut : elle est d'une gourmandise maladive. Ses jambes sont sans aucun doute son point fort auprès des hommes, et même des femmes. Elle les met souvent en valeur en portant des pantalons slim ou des jupes arrivant au-dessus du genou. Cependant, elle ne s'habille pas avec de grandes marques, n'ayant pas les moyens, et jamais vulgaire ou tape-à-l'oeil.
    Elle porte des lentilles, mettant ses lunettes seulement lorsqu'elle est "chez elle".


Caractère :
    Elle n'a pas un caractère compliqué, elle n'est pas de ces personnes vantardes ou superficielles. De par sa condition, elle a appris à regarder au fond des gens sans juger sur le physique.
    Ses trois plus grandes qualités sont sa douceur, sa générosité et sa farouche détermination. Elle est patiente et très à l'écoute avec les personnes qu'elle juge comme ses amis, ou au moins de bonnes connaissances. Sa voix douce reflète très bien ce côté de sa personnalité, de même que son rire de cristal qui renforce l'idée de fragilité. Elle sourit très facilement, préférant prendre la vie du bon côté. Pour elle, si l'on commence à pleurer pour un chat écrasé, on pleurera pour tout et n'importe quoi. Devant les autres, elle est forte, rassurante et protectrice. Cependant, à cause de ce que la vie lui a fait si durement subir, elle pleure souvent le soir lorsqu'elle est seule. Heureusement, elle a son chat avec elle qui la console comme il peut. Elle peut comprendre beaucoup de choses et est très empathique. Elle ne se plaindra jamais devant des gens, gardant toutes ses souffrances au fond d'elle, les cachant derrière un doux sourire. C'est une parfaite actrice très difficile à cerner. Elle n'abandonne jamais. Elle pense que l'abandon est signe de lâcheté et elle se bat jusqu'au bout dans tout ce qu'elle entreprend. Son crédo ? "Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir". Elle est déterminée et peut devenir très sévère ou sèche lorsque les personnes autour d'elle baissent les bras. Elle peut trouver les bons mots pour remotiver même les troupes les plus abattues.

    Nous avons parlé de ses qualités mais la jeune femme a aussi des défauts, dont les deux premiers sont la gourmandise et l'émotivité. En effet, cette demoiselle adore manger, surtout ce qui est sucré. Gâteaux, fruits, crèmes, desserts en tout genre sont ses péchés mignons qu'elle s'offre dès qu'elle peut, pas bien souvent donc.
    Son émotivité en second défaut, et pas des moindres ! À cause de sa détermination indiquée plus haut, elle prend souvent les choses très à coeur. Lorsqu'elles ne se réalisent pas, elle peut donc facilement perdre pied dans la déception, prenant tout ce qui a amené l'échec sur ses frêles épaules. Mais ce n'est pas tout, elle est capable de complètement péter un câble lorsque quelqu'un se moque de ses valeurs et de ses idéaux. Elle ne se maîtrise plus du tout, ce qui est très mauvais vu ses pouvoirs qu'elle ne contrôle déjà pas.
    Un autre de ses défauts est sa capacité à culpabiliser pour tout et n'importe quoi et également à prendre soin des autres avant elle-même. Cela peut passer pour une qualité mais pas chez elle. Elle est capable de se plonger dans son travail ou dans les soucis des autres H24 pour oublier ce qu'elle ressent, allant même parfois jusqu'à ne plus manger ou dormir. Vivant seule, lui il est arrivé des fois de tomber inconscience à cause de cela. Son chat étant le seul être vivant présent à ses côtés, elle avait eu de la chance de ne pas mourir.
    Son dernier défaut et sans doute celui qui la fait se détester, c'est qu'elle ne donne pas sa confiance facilement. Elle peut-être gentille avec tout le monde sans pour autant leur faire confiance. Elle est comme un chat sauvage, il faut de la patience pour l'apprivoiser.


Description des pouvoirs :
    La jeune demoiselle a bien entendu des pouvoirs, et pas des moindres : elle maîtrise le feu. Comme quoi, son prénom était tout indiqué pour elle !
    Cependant, maîtriser le feu est peut-être un peu vague comme donnée alors laissez-moi vous expliquer. Cette maîtrise part de la respiration de ceux qui l'utilisent. Il faut savoir se canaliser, se calmer, garder son sang-froid en toute circonstance pour avoir un souffle régulier. Une fois cela fait, le feu est créé à partir des particules d'air, sortant des pieds et des mains de son utilisateur qui peut l'amplifier ou au contraire le calmer à sa guise.
    Il y a possibilité de créer, à un niveau assez élevé, des flammes bleues, signe de combustion complète. Il est également possible de rediriger les flammes, les accueillants dans le corps par une main et les faisant ressortir par l'autre. Elles passent à travers tout le corps en suivant le fluide des énergies, il faut simplement ne jamais les faire passer par le coeur. Sinon, c'est la mort assurée. Cependant, cette technique a de gros défauts, à commencer qu'elle ne peut dévier d'un jet de flamme lancer avec précision. Si elle est entourée de feu, elle ne pourra rien faire, ne pouvant pas dévier une quantité énorme de l'élément. En plus, cela lui pompe beaucoup d'énergie, elle ne peut le faire que deux fois dans un combat. Passée cette limite, elle risque de graves séquelles au niveau physique.

    Tout cela est bien joli et vous allez me dire "mais alors, elle est très forte, elle est imbattable ou presque". Détrompez-vous ! Si Kasai a ces pouvoirs et peut les développer, il faut d'abord qu'elle apprenne à les maîtriser, ce qui n'est pas gagné.
    Faire une petite flamme dans sa main pour se réchauffer n'est pas un soucis, produire d'extraordinaires feux en vu de se battre n'est pas au programme pour le moment. Comme indiqué plus haut, elle perd souvent son calme, ce qui fait qu'elle ne contrôle pas du tout son feu qui peut lui exploser à la figure à tout moment quand il ne le fait pas à celles des autres. Elle s'entraîne d'arrache pied et arrive à se concentrer et se maîtriser lors de combats contre des Hollows. Cependant, il suffit d'une parole de l'adversaire pour lui faire perdre son calme et donc sa maîtrise, ce qui est très handicapant.

    En somme, Kasai possède un potentiel absolument incroyable dans la branche feu, seulement elle ne se contrôle pas assez pour être parfaitement maître de ses techniques. Peut-être trouvera-t-elle un jour un professeur qui lui enseignera tout ce qu'elle doit savoir...


Histoire:
    L'histoire de Kasai, c'est ce qui a fait d'elle un chat sauvage et blessé par la vie. Elle n'est pas faite de joies simples et de cadeaux de Noël, d'anniversaires en famille et de jeux dans un jardin en été. Elle n'est pas faite de fleurs qui chatouillent les narines au printemps et de batailles de boules de neige en hiver.

    Kasai est née sous X. Elle ne connait rien de sa famille. Son prénom et son nom de famille lui ont été donnés par la première personne qui a prit soin d'elle. Mais commençons par le premier jour de sa vie. Elle a vu le jour une froide nuit de janvier dans la grande ville de Tokyo. Dans une ruelle sombre de Shinjiku, alors que les voitures klaxonnaient et que les hommes passaient près d'elle aux bras de superbes femmes, elle pleurait de toutes ses forces dans son carton détrempé. Seulement entourée d'une couverture en polaire, elle s'égosillait de toutes ses pauvres forces, tout juste nettoyée. Elle n'avait que quelques heures et, déjà, la vie semblait avoir décidé qu'elle ne connaîtrait que rarement des instants de bonheur. Elle aurait pu rester là et mourir si quelqu'un ne s'était pas approché d'elle. Les autres l'entendaient, bien entendu, mais c'est bien le signe de l'égoïsme des hommes que de ne pas s'arrêter sous les pleures d'un nouveau-né.

    Une personne se pencha donc sur elle. Un homme. Une longue chevelure blanche, des traits légèrement tirés. Il semblait ne pas avoir plus de 50 ans. Un regard sombre et qui s'illumina d'une étincelle de bienveillance dès qu'il la vit. Il la prit contre lui et elle cessa immédiatement de pleurer, gazouillant joyeusement en tirant sur une des mèches blanches. Cela le fit rire et il la ramena chez elle. Il l'aima dès la seconde où son regard avait croisé le sien. Il commença à l'élever comme sa propre fille et lui donna nom et prénom.
    "Tu t'appelleras Kasai Okita. Kasai parce que je vois en toi le feu de la vie, Okité pour que tu sois aussi courageuse et généreuse ce jeune homme du Shinsengumi. Pour que la peur ne te freine jamais dans ce que tu souhaites entreprendre".
    Ce furent ses mots exacts. Il prit soin d'elle. Elle découvrit qu'il était un ancien Shinigami et insista pour qu'il lui raconte tout de sa vie. Il lui raconta donc tout. Ce qu'il avait fait, pourquoi il était parti. Les histoires de Karakura. Ce qu'il se passait en ce moment dans le monde des Shinigami. Il lui parla de Kisuke Urahara, son ami d'autrefois. Elle adorait lorsqu'il lui parlait de ce monde si loin du sien.

    Cependant, Kasai n'était pas destinée à vivre heureuse. Elle eut tout ce qu'elle désirait venant de ce vendeur de disque durant les cinq premières années de sa vie. Elle fut une enfant épanouie. Mais un jour, le malheur frappa de nouveau. Celui qu'elle appelait papa attrapa un foudroyant cancer qui le tua en cinq jours à peine. Elle se retrouva de nouveau toute seule. On aurait pu penser qu'elle se laisserait sombrer dans le chagrin. Cependant, son père lui avait appris que la joie de vivre était la plus grande force face au chagrin. Elle garda donc le sourire, même devant la froide tombe. Un sourire tendre, légèrement triste, mais sincère. Cet homme s'appelait Jiraya.

    Elle fut placée dans un orphelinat de Tokyo durant cinq années. Là-bas se développa sa méfiance envers les autres et ses difficultés à faire confiance. Mignonne et petite comme elle l'était, elle se faisait souvent embêtée par des plus grands qu'elle. Ils lui mettaient sa chambre en désordre, lui volait des affaires, lui faisaient peur et déchiraient ses cours. Cependant, malgré tout cela, elle gardait son sourire et sa gentillesse. Elle partit de cet Enfer à l'âge de dix ans après un évènement terrible. Alors qu'elle était en train de dormir, deux élèves de seize ans et un surveillants entrèrent dans sa chambre pour abuser d'elle. Elle garda cela pour elle durant deux mois mais elle finit par donner les noms de ceux qui avaient laissé des bleus et d'autres marques sur son corps d'enfant. Ils furent renvoyé et elle mise à la porte pour en pas compromettre la réputation de l'établissement.

    Elle se retrouva donc à la rue avec le peut d'affaire qu'elle avait. Elle rencontra à cette époque ceux qui allaient devenir ses compagnons : deux chatons abandonnés le premier jour de leur vie, comme elle. Il y en avait un blanc et noir qu'elle appela Kibo (espoir), l'autre était grise tigrée et fut nommée Chansu (chance). Ne souhaitant pas rester plus longtemps dans ce quartier de Tokyo, Kasai se décida à prendre la route pour Karakura afin de se rapprocher du monde des Shinigamis qui la fascinaient tant. Avec les petits moyens qu'elle avait, elle ne pouvait prendre ni bus, ni train, ni avion. Elle partit donc à pied. Sur sa route, elle dut s'arrêter plusieurs pour faire quelques petits jobs. En effet, ses chats tombèrent gravement malade et elle fut forcée de rester sur place u très long moment. Elle dormait souvent dans la rue, parfois chez des gens qui acceptaient qu'elle passe une nuit chez eux en échange d'un service. Chansu et Kibo guérirent au bout de longs mois d'hospitalisation dans une clinique que la fillette payait comme elle pouvait. Elle reprit sa route au bout de un an et mit un pied à Karakura à l'âge de onze ans.

    Spoiler:
     

    Durant tout son périple, elle était passée par beaucoup d'épreuves. Elle les avait toutes surmontées, mais cela l'avait forcé à grandir trop vite. À cet âge, elle avait la maturité d'une jeune adulte alors que les autres enfants jouaient encore dans les parcs et rentraient chez eux à la nuit tombée, accompagnés de leurs parents. Elle avait pu acheter des livres d'école, ce qui lui avait permis de ne pas prendre de retard par rapport à ceux de son âge. Une fois à Karakura, elle trouva un lieux où vivre : un vieil entrepôt désaffecté. Elle élue domicile là-bas, l'aménageant comme elle pouvait avec son petit matelas, des tissus achetés à mettre sur les murs et toutes se spetites affaires. Elle mit même un cadenas sur la porte pour éviter de quelqu'un ne vienne la voler. De toute manière, personne ne venait plus ici. Elle s'était trouvé un foyer.

    Les années passèrent. Elle trouva un travail chez une enseignante qui lui donnait des cours en échange du ménage. Tout se passait plutôt bien, elle commençait à avoir une vie assez stable malgré le fait qu'elle soit "à la rue" officiellement. Elle grandit, gardant sa douceur. Ce fut à l'âge de seize ans que le dernier évènement de cette longue série noire vint la toucher, jusqu'au prochain. En effet, la femme chez qui elle faisait le ménage et la cuisine était femme jalouse de sa beauté et de sa gentillesse. Un soir, alors que Kasai revenait avez les courses et après plus d'un an à se faire insulter par cette femme, elle la découvrit assise dans un fauteuil habituel, une bassine à ses pieds, un sourire diabolique sur ses lèvres. Alors qu'elle pensait pouvoir lui faire confiance, elle découvrit dans la bassine, flottant dans son sang, Chansu, le corps brisé. Ses yeux étaient ouverts et vides. Lâchant les courses sur le sol, elle hurla de chagrin, nullement habitée par la rage. Elle découvrit alors ses pouvoirs, faisant exploser une gerbe de feu dans toute la maison qui s'enflamma comme un tas de foin. Kasai réussit à s'enfuir, tenant Chansu contre elle, les vêtements ensanglantés. L'enseignante mourut dans l'incendie qui passa pour un simple accident.

    Deux ans s'écoulèrent de plus sans que sa situation ne change. Chansu avait été enterrée près de l'entrepôt. Depuis, Kasai vivait seul avec Kibo, s'entraînant sans relâche pour tenter de maîtriser ses pouvoirs. Cependant, sans un maître, c'était plutôt compliqué. Avec les années, elle avait vu pas mal de chose au sein de Karakura. Des combats, des morts. Elle avait entendu des rumeurs. Elle avait compris par elle-même ce qui était en train de se passer au sein du quartier, plus ou moins. Sans même rencontrer ceux qui se battaient dans cette guerre, elle avait rejoint les rangs des Ushiwanas. Elle savait qu'ils étaient cruels et sans pitié, qu'ils ne voulaient que dominer le monde. Du moins c'était ce qu'elle avait entendu dire par quelques Shinigamis un soir de pleine lune alors qu'ils discutaient près de l'entrepôt. Cependant, la seule personne se rapprochant un tantinet d'une famille était Urahara, bien qu'elle ne l'ai jamais vu. Elle savait que son père aurait rejoint son ancien ami, elle décida donc de suivre cette voix même si elle s'annonçait noire. C'était une manière de faire vivre Jiraya à travers elle dans un sens. Elle se battait contre de petits Hollows, laissant toujours derrière elle une marque de brûlure sur le sol, s'en allant avant même que quelqu'un d'autre puisse arriver sur les lieux. Elle avait trouvé un nouvel emploi en plus de ses études qu'elle suivait à mi-temps en pour devenir institutrice, vendeuse de disque, comme son père, et avait pu se payer avec les années un bon fûton et un poële pour l'hiver. Elle n'était pas trop à plaindre malgré sa situation, heureuse d'être toujours en vie malgré tout ce qui lui était arrivé.

    Comment son avenir allait-il se profiler ? Elle l'ignorait. Mais elle garderait toujours le sourire, elle en était certaine...



Prénom : appelez moi Loune

Age : bientôt 21 ans

Expérience Rp : bonne, j'en fais depuis trois ans et j'écris depuis sept ans. Je suis assez irrégulière dans mes postes question lignes, cependant je préfère une vingtaine de ligne bien écrites et qui font avancer l'histoire plutôt que cinquante et bourrées de fautes. Sachant que mes études me prennent beaucoup de temps, je tente quand même l'expérience de l'inscrire ici car j'aime beaucoup le concept, cependant je ne serais pas présente H24, sans doute une fois par semaines, et pour les Rps je répondrais dès que je pourrais. Générallement je ne dépasse pas deux semaines d'attente, et il est rare que j'arrive à ce point. Par contre, plus on me presse, moins je réponds vite.

Comment avez vous connu le forum : en cherchant des forums sur Bleach, j'en avais marre des forums avec des feuilles de personnage et de l'expérience à gagner. Je fais déjà u jeu de rôle, ce n'est pas pour en faire sur des forum où je préfère RP.

Code du règlement : Validé par Yui




Dernière édition par Kasai Okita le Dim 11 Déc - 19:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 12:13

Quelqu'un qui est d'accord avec moi sur le principe du rP (je n'aime pas non plus les feuilles de perso sauf si c'est pour apporter des informations ; pas de compte de point, arggg).

Très très bonne fiche, très intéressante (l'histoire est toute triste...la pauvre)...
Par contre, je n'ai pas compris (j'ai sûrement mal lu) la motivation de cette jeune fille à rentrer parmi les Ushinawas. Elle a l'air assez gentille (elle a beaucoup souffert, certes, ça peut influencer). Sachant que les Ushinawas sont de cruels méchants (contre leur gré, mais pour le moment chut ! sur les raisons et le pourquoi), elle va se faire manger toute crue Very Happy Plus sérieusement, c'est plus pour tenter de comprendre ce qu''il se passe de l'intérieur, comme un agent double ? - tu as le droit de m'étrangler si j'ai tout compris de travers !-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 12:51

Tout d'abord, je dois te dire merci. Oui, MERCI de ne pas avoir cédé au cliché de la pyromancienne tsundere. Ca ne se voit pas mais j'ai vraiment une larme de joie qui me coule le long du visage ! T.T


Je vais laisser le commentaire de la fiche elle-même au staff. Par contre, je vais prendre la liberté de commenter quelques aspects de la fiche, qui je pense, seront ignorés par les modos.

Savais-tu que "gumi" est un caractère exclusivement utilisé pour désigné une certaine forme d'organisation, généralement un groupe criminel (comme un clan yakuza ou une famille mafieuse, ou une milice comme l'était le Shinsengumi) ? En fait, c'est un peu comme une entreprise familiale dont les membres s'appelleraient "Société-Dupont" au lieu de "Dupont". --'
Je te conseil d'enlever le "gumi", ça fait trop bizarre. Si c'est pour faire un hommage, je te conseille d'utiliser soit Kondo, soit Hijikata (ou alors Shinsen, litt. "Nouveau Choix", les corrections seront bien plus faciles). Après tout, Kondo Isami était l'un des derniers hommes forts soutenant le Shogun, et Hijikata Toshizo le bretteur le plus efficace du pays (c'est simple, dans l'Histoire du Japon, personne n'a tuer autant de monde que lui sauf Benkei et Miyamoto Musashi, et peut être quelques autres généraux et samouraïs méconnus du Sengoku Jidai qui pourraient rivaliser avec ces trois là). Wink



A propos du pouvoir de maîtrise du feu : il n'y a aucun risque à faire passer "l'énergie des flammes" près du coeur, surtout que le Coeur et son méridien appartiennent au Feu Yin, en acupuncture. Du moins, il y a autant de risque qu'à faire passer cette énergie n'importe où ailleurs, comme les poumons par exemple (n'est-ce pas messieurs les fumeurs compulsifs ? ^^). Dans Avatar, ils sont très imprécis, mais on peut légitimement penser que la convergence du "feu" sous sa forme physique extériorisée passe notamment par les deux méridiens du Feu. Alors ne t'inquiète pas, ça fais une petite faiblesse en moins pour ton personnage, mais ça ne créer pas de déséquilibre majeur pour autant. Wink


PS : Karakura est un quartier (fictif) de Tokyo, tout comme Kabuki-cho (mais les affaires louches en moins), situé dans sa banlieue ouest. Alors bon, un déménagement qui prend une année sur une distance aussi courte... Sachant que Marco Polo a pris autant de temps pour aller de Venise jusqu'en Chine... lol


PPS :
Citation :
Quelqu'un qui est d'accord avec moi sur le principe du rP (je n'aime pas non plus les feuilles de perso sauf si c'est pour apporter des informations ; pas de compte de point, arggg).
Quelques uns, en fait. Je n'aime pas trop non-plus, ou du moins je pense que sur un forum qui se veut dédier au "RP", le "G" de "RPG" est de trop. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 14:48

Neliel : merci beaucoup pour les compliments, je suis heureuse que ma fiche plaise autant =3. Elle souhaite entrer chez les Ushiwanas car Jiraya était un ancien ami de Kisuke. Il lui a apprit pas mal de valeurs des Shinigamis, Kasai a donc voulu suivre ses valeurs en se battant dans le camp que son père aurait choisi =3

Ashidô : mon Dieu un connaisseur du Shinsengumi ♥. J'ai changé le nom de famille en Okita, car j'aime beaucoup cet homme qui incarne les valeurs de courage et de détermination du Shinsengumi, en plus d'être un véritable génie du combat au katana.
Pour le feu, merci de m'avoir appris ces petites choses que j'ignorais =3
Pour Karakura, je vais modifier cela de suite =3 en effet j'avais complètement zappé que c'était un quartier de Tokyo (fatigue quand tu nous tiens) et vu que je suis amoureuse des voyages (à pieds et à cheval) je suis partie dans ce trip... autant dire n'importe quoi x3

Je vous remercie en tout cas tous les deux ! Je fais ces petites modifications de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 16:03

De mon côté, je ne vois toujours pas en fait (au fait, BIENVENUE ahah !!)
Les Ushinawas ne protègent absolument aucune valeur, ils s'en tapent même complètement des shinigamis et de leurs valeurs et ils sont même un peu malades sur les bords. Tout ce qu'ils souhaitent, c'est conquérir le monde (oui, comme Minus et Cortex mais en mieux XD) en écrasant tout sur leur passage. Pour le simple plaisir de dominer et de faire du mal;

Si tu souhaites protéger les valeurs qui t'ont été inculquées et que tu tiens de Jiraya, crois-moi, ce n'est pas du tout du côté des Ushinawas qu'il se serait rangé mais bien de celui des résistants !

D'un point de vue cohérence dans ton histoire et dans tout ce semble représenter ton personnage, ça me paraît vraiment étrange et incohérent de vouloir faire parti des Ushinawas.

Cela étant, pour le reste de ton histoire, je rejoins Nel, elle est excellente et très bien écrite <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 16:07

Merci beaucoup ♥

Disons que Jiraya aurait rejoint les Ushiwanas pour combattre auprès de Urahara, donc elle a décidé de faire comme lui aurait fait, une sorte de manière de ne faire vivre.
Elle espère peut-être les faire un peu changer aussi, qui sait ;3 je rajoute cela dans l'histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 18:50

Bienvenu parmi nous, puisses-tu t'y amuser! ^^

Concernant mon propre avis, fiche bien réalisée dans l'ensemble, ça donne un tout agréable. Mais comme il parait que c'est mon job, je vais pointer du doigt seulement les quelques défauts que je vois apparaitre...une fois ceux là rectifiés je n'aurais aucun souci à t'accorder mon vote pour ta validation! ^^


Niveau technique, je trouve une seule chose à y redire, l’absorption de flammes. Car cela voudrait dire qu'une fois ce niveau de maitrise atteint, elle ne craindrait plus rien de tout sort ou technique de flammes...entre les zanpakutos, kidos et pouvoirs particuliers qui s'en servent, ça peut faire beaucoup. Après pour le reste pas de soucis, la maitrise pure de pouvoirs élémentaires est permise aux humains, et comme tu le dit la maitrise grandira avec le temps! ^^

Pour l'histoire, un gros souci pour moi est le pouvoir de divination de ton père adoptif. En dehors du fait que cela dénote de sa part une puissance formidable pour avoir vu si loin et si précisément en prévision dans le temps, cela donne un coté trop facile à la prise d'information de la petite. Il peut s’agir comme tu le dit d'un ancien ami de Kisuke, et aussi bien qu'elle apprenne par elle même au sujet des shinigamis et ushinawas par la suite, quand ces événements se produisirent. Une partie de ces informations peuvent même te parvenir par le biais de rp à venir, à toi de voir. Et puis en plus, ce qui est advenu aux ushinawas est un peu plus complexe que "devenus méchants contre leur grès". Comme cela amènera à des développements de l'histoire par la suite, mieux vaut éviter une source d'info comme des prédictions à leur propos.
En plus, cela expliquerait d'autant mieux pourquoi elle les rejoint, elle ne connait peut être pas tout d'eux et de leurs méthodes, voir peut considérer comme certains autres que ce qu'ils cherchent à faire est peut être une bonne chose...^^

Après, pour le coup du voyage, il n'est pas faux de signaler que Karakura est située dans la préfecture de Tokyo, donc même avec peu de moyens ton personnage y parviendrait bien plus facilement. Pour régler cela, tu peux soit raccourcir la durée du voyage soit tout simplement faire partir ton personnage d'ailleurs, pourquoi pas une région du japon bien plus éloignée ou même un pays étranger? A toi de voir selon ce que tu préfères ou si tu as une autre idée en tête...^^



PS: Ashido, les pouvoirs dans bleach ont un peu rien à voir avec les méridiens et l'acuponcture, donc ce n'est pas le souci ici! ^^ L’énergie spirituelle peut très bien se diffuser de toutes autres manières et entre les infos que l'on a eut avec un seul point de passage du reiatsu, des vêtements qui font partis du pouvoir lui-même et autres, on en finirait pas de vouloir adapter nos normes à cela. Donc si Kasai veut laisser cette menace de mort sur son perso à cause de son pouvoir, pourquoi pas...^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 19:09

Merci pour l'accueil Stark =3

Pour la fiche, j'ai fais toutes les modifications que tu souhaitais. Pour le voyage, je n'ai pas rallongé la distance mais j'ai rajouté un élément qui l'oblige à stopper sa route vers Karakura durant une année à peu près. J'espère que cela conviendra !

Pour les Ushiwanas, j'ai également modifié !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 20:20

@Stark : Je sais, oui. Mais, j'ai oublié de préciser cela, le pouvoir de Kasai est, je présume, inspiré d'un des quatre arts martiaux élémentaires apparaissant dans un certain dessein animé adapté en film blockbuster dont je ne citerais pas le nom (Avatar). Wink
En fait, bien qu'à ma connaissance, les auteurs de l'oeuvre susdite n'aient guère explicité le fonctionnement de ces arts martiaux, on trouve de nombreuses bases communes qui laissent à penser que ces arts martiaux sont une utilisation "fantasy" du Qi. On remarquera entre autres dans cette fiction les rôles essentielles de la Respiration ou du vrai Yôga (comme moyen d'ouvrir les châkra de l'organisme du perso principal, entre autres). A leur sujet : bien qu'elles semblent très puissantes, en de nombreux cas, je peux vous assurer que la réalité dépasse la fiction... et de loin.


@Kasai : En fait, je suis surtout un amateur de nihontô. Mais le Shinsengumi étant, dans l'Histoire, le groupe le plus nombreux et fameux d'experts confirmés en kenjutsu, même un amateur comme moi ne peut manquer de les connaître, sinon dans les détails, au moins dans la réputation. Quant à Okita... C'est un bon choix. Okita Sôji était un peu le Mozart du Kenjutsu et le Bishônen du groupe. Ca convient bien à ton personnage. ^^
Sur ce, ça devrait être en théorie ma dernière intervention sur ce topic, alors je te souhaite bonne chance. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 20:50

De mon coté je ne vois du coup plus grand chose à redire. Les autres membres du staff me corrigerotn si ce n'est pas le cas de toute façon! ^^

Donc en attendant tu as ta première validation de ma part, Kasai. Plus qu'une seconde et tu seras libre de rp! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 21:08

Pour ma part, ça me convient également, je donne donc ma seconde validation !! Bienvenue parmi nous chère demoiselle et n'hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Dim 11 Déc - 21:13

Ashido : je suis ravie d'avoir un connaisseur ^^ je suis un peu spécialiste du Shinsengumi, enfin un grande fan qui en connait beaucoup sur eux =3

Stark : merci beaucoup pour la validation ! =3

Katara : de même ! Et j'aime beaucoup de prénom de ton personnage ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Lun 12 Déc - 21:41


Bienvenue, cher semblable humain !

Je ne sais pas si les Ushinawas seront très réceptifs par rapport à un humain, ils veulent s'emparer de leur monde quand même... Mais ça ne semble pas poser de problème (pour l'instant). Sinon, j'aime beaucoup ton style d'écriture, c'était très agréable à lire ^^.

Pour le personnage, je trouve qu'elle est un peu en contradiction avec son pouvoir : elle est généreuse et bien intentionnée alors que le feu, c'est la manière de tuer la plus cruelle ><. Mais ça dérange pas trop, c'est subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Lun 12 Déc - 22:42

Le but des Ushinawas, ce n'est pas vraiment le monde des humains. Ce qu'ils veulent, c'est la Soul Society. Du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Lun 12 Déc - 23:16

Merci pour l'accueil =3

Pour son pouvoir, le feu peut-être la mort mais aussi la vie (se réchauffer, cautériser des plaies, etc), c'est ce coté-là qui prime le plus chez Kasai :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Mar 13 Déc - 15:00

Et me re-revoilà ! Smile

Je me permet d'intervenir à nouveau pour flooder un peu.

Citation :
Pour le personnage, je trouve qu'elle est un peu en contradiction avec son pouvoir : elle est généreuse et bien intentionnée alors que le feu, c'est la manière de tuer la plus cruelle ><.
Outre ce qu'à répondue Kasai, je dois préciser deux choses. D'abord, le feu est l'élément qui fascine le plus l'Humanité, même plus que l'eau, alors que c'est un élément vital pour l'Homme de bien des façons (quand je dis "élément" je parle aussi bien du système grec antique utilisée en Alchimie Occidentale et Arabe que dans les systèmes Wuxing du Taoïsme et Godai bouddhique), le rapport de l'Homme avec le Feu est très fort et primaire, et quand on y pense, la compréhension de la nature du Feu lors de la Préhistoire était une étape déterminante pour la naissance de la Civilisation, une amorce majeure au même titre que l'invention de la monarchie, de l'écriture ou de l'agriculture. Ce que je veux dire, c'est que la manipulation du Feu est un bon choix de pouvoir pour un humain.

Ensuite, contrairement à l'opinion très répandue que tu cites, l'emploi du Feu n'est absolument pas la manière la plus cruelle de tuer. D'une certaine façon, l'usage de la chaise électrique c'est aussi une condamnation à mort par le feu. Même si ça fait très mal et si c'est visuellement très impressionnant, la mort par les flammes est rapide si les flammes sont puissantes. C'est clair qu'à petite dose, il y a moyen de faire gravement agonisée la victime. Mais dans la longue histoire des martyres, il y a un moine bouddhiste qui a été ébouillanté vivant par Oda Nobunaga, et apparament, il en a même pas souffert, je cite : "pour l'esprit harmonieux, les flammes ne sont que brises rafraîchissantes" et il n'a poussé aucun cri de douleur, il méditait seulement. Même sans pousser la maîtrise de l'organisme à un point aussi élevé qu'un maître yogi, on peut contrer cette idée du "feu plus sadique que les autres" avec un peu d'imagination : que se soit l'eau ou la terre, il y a moyen de rabaisser un homme et de le démolir complètement.

En réalité, la manière la plus cruelle que l'on connaisse de tuer provient de l'élément Air... car c'est la crucifixion. Lorsqu'un type est crucifié, ses organes internes sont compressées par l'attraction terrestre, il est progressivement étouffé et peut agoniser pendant des heures, voire une journée entière. Enfin, même sans aller jusqu'à crucifié, il est possible d'empoisonner quelqu'un en utilisant uniquement les particules d'oxygènes présentes à l'état naturel dans l'air (en réduisant le pourcentage d'oxygène respiré des 21% basiques nécessaire à environ 6%, le manque d'oxygène entraîne un coma immédiat).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Mar 13 Déc - 18:33

Ce n'est pas vraiment l'endroit pour en débattre ! C'est une fiche de présentation, je rappelle que les membres n'ont pas à discuter ici si ce n'est pour souhaiter la bienvenue. Vous avez une section flood à votre disposition qui sera parfaite pour poursuivre ce débat, si on peut vraiment appeler cela un débat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   Sam 17 Déc - 22:09

Bienvenu et désolé de ne pas l'avoir fait avant.

Bonne continuation sur Bleach Reverse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprends-moi... ♠   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprends-moi... ♠
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « La vie est une farce, apprends à rire » _Marie-Claire Blais. [ With Katherine Murdshaw - CLOS ]
» Montre-moi, apprends-moi, contrôle-moi...! [Livre II - Terminé]
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Apprends à rester à ta place!!
» ARSENIY Δ aujourd'hui, j'apprends à être sociable. tiens, salut connard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Hinata :: Complexe Hinata :: Premier étage :: Salle de musculation-