Revenir en haut Aller en bas


Forum RP / Manga / Contemporain / Fantastique
 

Partagez | 
 

 Shimizu Yuuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Shimizu Yuuki   Mer 18 Avr - 23:22





Nom : Shimizu
Prénom : Yuuki
Age : 19 ans
Race : Humaine
Faction : Neutre (à recruter)

Description physique :

Yuuki n'est vraiment pas grande. Elle ne mesure qu'un mètre cinquante trois. C'est pourquoi elle porte souvent des chaussures dans le même style que des rangers, mais avec des talons. Elle est mince, mais on voit qu'elle aime le sport. Sa poitrine n'est pas plate mais n'a rien d'extraordinaire. Elle est assez normal, parfois mise en valeur avec des soutient-gorges qui remontent ses seins et lui fait alors un joli décolleté. Yuuki a d'ailleurs un piercing entre les seins, à la vertical. Une simple barre avec deux boules en acier, rien de bien folichon. Elle a aussi une trace de patte de chat de tatouer sur chaque sein, positionné vers l'intérieur, se dirigeant vers le haut. Elle possède également un tatouage à l'aine, un petit chaton lové sur lui même en train de dormir. Elle possède également un grain de beauté, juste à l'intérieur de la cuisse gauche. Son père l'appelait « le deuxième coeur » car il a la forme d'un petit cœur. Il est vraiment petit, deux millimètre.
Yuuki est d'un style très rock grunge. La plupart de ses vêtements sont troués, volontairement. Elle porte le plus souvent des pantalons en jean très serrés, troués un peu n'importe, sous la fesse, au genou, à la cuisse, devant ou derrière, peu importe. Elle porte parfois des jupes mais assez rarement, ou alors il s'agit d'un reste de jupe. Tous ses shorts sont des jeans coupés donc pleins de fils qui pendent. Elle a aussi des collants. Certains sont troués, d'autres non. Car malgré sa dégaine de négligée, Yuuki fait très attention à son apparence et donc veille à avoir un style négligé bien habillé. Elle porte aussi une ceinture, toujours la même, avec n'importe quel habit. Une ceinture en chaîne en argent, à petites mailles. Une ceinture qu'elle ne quitte sous aucun prétexte, sauf cas exceptionnel. Yuuki porte, autour du cou,, un collier en argent avec une croix celtique. La croix possède une pierre de lune en son croisement qui s'illumine quand elle utilise son pouvoir. C'est l'élément qui la rattache à sa chaîne. Elle porte aussi une bague en argent filigrané avec un rubis, mais la bague parait ancienne, personne ne sait comment elle l'a eut. Surement un héritage.

La jeune fille n'aime pas avoir l'air trop vulgaire ou être regardé dans la rue. Elle porte donc souvent un sweet à capuche, rabattant sa capuche sur sa tête, dissimulant ainsi son visage aux yeux du monde. Pourtant sous cette capuche se trouve un visage magnifique, presque celui d'une poupée. Yuuki a de jolis yeux en amande, très particulier car ils sont d'un rose pâle un peu fushia. Une bouche parfaitement bien dessinée bien que ses lèvres soient pâles. Un petit nez, légèrement retroussé, accentué par de légères tâches de rousseur. Sa peau, visage comme corps, reste très pâle. De son maquillage, rien de trop violent ni de trop sage. Un fard, la plupart du temps, une couleur pâle, accentué d'un trait d'eye liner qui donne encore plus l'impression qu'elle a de grands yeux en amande, un mascara noir classique et un trait de khôl noir pour terminer le contour noir qui entoure son œil. Rien de plus, pas de rouge à lèvre, de fond de teint ou de choses dans ce genre. Elle possède aussi un grain de beauté tout rond juste en dessous de l’œil gauche. Le même que possédait son père.

Caractère :

De Yuuki on pourrait croire que c'est une enfant sage. Mais elle n'en a que l'air. Elle n'a rien de sage. C'est une fille très gentille si elle le veut mais elle est surtout très intelligente et calculatrice. Elle sera vraiment différente suivant la personne qui se trouve en face d'elle. Le tout est de savoir l'apprivoiser. Yuuki fuit beaucoup les gens, elle n'aime pas trop qu'on insiste sur des questions personnelles. Si elle n'y répond pas une fois, elle n'y répondra pas dix fois. Il suffit d'attendre qu'elle soit suffisamment en confiance avec la personne pour pouvoir se dévoiler. Et encore, il suffira de la moindre petite trahison pour qu'elle se referme définitivement comme une huître. Si l'on peut caricaturer Yuuki, elle serait comme un animal sauvage qu'il faut apprivoiser pour le connaître. Mais elle est si méfiante que parfois elle est considérée comme un cas désespéré. Yuuki est a l'université mais ce n'est pas pour autant qu'elle se mêle aux autres. Elle refuse toute communication, s'isolant dans sa musique, ses dessins ou le sport. Elle est d'ailleurs très sportive et aime prendre soin de son visage et de son corps. Elle est très pointilleuse sur son image extérieure.

Yuuki peut être adorable, gentille et souriante, tout comme elle peut être une vraie peste, mauvaise langue, vulgaire et violente. De la Yuuki adorable, on en tombera sous le charme. Elle est serviable, polie, aimable, souriante, chaleureuse et pourrait presque paraître naïve mais elle reste intelligente et sait parfaitement ce qu'elle fait et à qui elle s'adresse. Elle sait que c'est une personne de confiance et donc ne lui cachera presque rien. Elle se confiera bien plus facilement de son propre chef. De la Yuuki exécrable, c'est une toute autre personne. Elle sera froide et distante, n'hésitera pas à lancer des insultes ou faire des gestes obscènes. Ce n'est pas les larmes d'un enfant qui pourrait émouvoir ce côté là de Yuuki. Elle se bat s'il le faut, si on la provoque de trop.
D'ailleurs Yuuki est très impulsive. Elle ne sait pas garder son sang froid, s'énervant parfois pour un rien sur tout et n'importe quoi. Un objet qui marche pas, ça l'énerve très vite. Yuuki fracasse souvent des objets contre le mur ou contre autre chose, voir sur quelqu'un, lors de ses crises de nerfs. Elle n'en que si on la pousse à bout et parfois, c'est très facile de la faire craquer. Lors de ses crises de nerfs, Yuuki se met à pleurer et à hurler. Mais n'aimant pas trop ce côté de sa personnalité, parfois Yuuki se fait violence et craque à l’abri des regards.

Description des pouvoirs :

Yuuki peut contrôler une chaîne, celle qui lui sert de ceinture. Elle peut l'agrandir, jusqu'à deux mètres cinquante. Elle s'en sert comme un fouet ou alors peut l'utiliser en la contrôlant, la faisant agir comme un serpent étrangleur.

Histoire:

L'enfance de Yuuki est si banale, qu'elle ne vaut pas la peine d'être racontée. Yuuki a eut une enfance heureuse, pleine de vie et d'amour parental. Fille unique, elle n'a jamais eut aucun problème relationnel jusqu'à ses neuf ans où ses parents ont décidé de brutalement la quitter, décédant dans un stupide accident de voiture. Ses parents avaient décidé de rejoindre le monde des morts, délaissant ainsi leur enfant unique dans un monde qui n'était désormais plus le rêve d'une petite fille heureuse mais le cauchemar d'une orpheline renfermée sur elle même. Tout ce qui lui restait de ses parents, c'était ce collier en argent avec une croix.

Yuuki vivait dans un appartement de la banlieue de Tokyo lorsqu'ils sont morts. Mais vu que l'enfant ne pouvait pas vivre seule à son âge, une assistante sociale qui l'avait prise en charge, la plaça dans un orphelinat en attendant que sa famille décide de ce qu'il adviendrait d'elle. La famille aurait bien aimé accueillir cette enfant chez eux mais aucuns n'avaient les moyens de nourrir une bouche de plus. D'autant que Yuuki grandissait et qu'il faudrait l'habiller et l'envoyer à l'école. Alors elle resta à l'orphelinat durant deux ans. Deux ans où Yuuki restait renfermé sur elle même, n'adressant la parole à personne. Elle n'avait aucune confiance en ces gens qu'elle ne connaissait pas. La nuit, il lui arrivait de se réveiller en hurlant, réclamant son père ou sa mère, parfois même les deux. Personne n'arrivait jamais à la calmer.

Au bout des deux ans, Yuuki fut placer dans un foyer, à Karakura. Elle fut inscrite dans l'école de la ville, continuant sa scolarité. Si Yuuki ne faisait aucun effort social, elle était très douée à l'école. Même si elle restait emmurée dans son silence imperturbable, ses notes étaient excellentes, surtout en sport. Elle participait à beaucoup d'activités extrascolaires, tel que l'art graphique ou la musique. Une année, elle a même décidé de s'inscrire dans une activité sportive, choisissant le tennis. Dans le foyer où elle grandissait, le personnel était ravi de voir qu'elle s'occupait d'elle même, devant alors indépendante. Mais c'est à l'âge de treize qu'une chose étrange se manifesta en Yuuki. En premier lieu, arriva ses premières menstruations, à la première pleine lune de l'année. Mais surtout, ce fut un soir où Yuuki piqua une de ses crises de nerfs qu'on lui connaîtra plus tard. Au repas, Yuuki portait alors cette fameuse ceinture en maille d'argent qu'elle avait trouvé dans les affaires qui restait de son père. Elle s'en était confectionnée une ceinture, sans l'avoir coupée. C'était au repas, l'un des habitants du foyer, un garçon de dix-sept environ s'était amusée à fouiller les affaires de Yuuki. Il avait alors trouver une lettre que Yuuki avait écrite après la mort de ses parents, voulant l'envoyer dans le monde des morts pour qu'ils sachent qu'elle pensait toujours à eux. Il avait alors sortit la lettre dans la grande salle, durant le repas du soir et s'était ouvertement moqué d'elle. Yuuki avait alors désiré très fort de l'étrangler. Elle l'avait désiré si fort que ça arriva réellement et aux yeux de tous. La pierre de lune de son pendentif se mit à briller doucement d'une lueur blanche bleutée. Alors la ceinture à sa taille glissa sur le sol, toute seule. Puis elle se tortilla jusqu'au garçon, tel un serpent. Alors la chaine était remontée le long du corps du garçon et s'était enserrée autour de son cou. Puis il avait commencé à étouffer, puis à devenir rouge. Yuuki avait d'abord était assez surprise de l'agissement de sa ceinture. Puis elle avait paniquée en voyant que le garçon allait mourir. Alors la chaîne est tombée d'un coup sur le sol, inerte. Au début, tout le monde avait pensé rêvé, même Yuuki. Mais quand une amie du garçon avait ramassé la chaîne et reconnu qu'elle appartenait à Yuuki, cette dernière fut alors traitée de sorcière. Yuuki se fichait d'être ainsi bannie de toute vie sociale. Cette scène la tourmentait bien assez. Elle était à la fois fascinée et horrifiée de voir qu'elle était capable de contrôler ce petit bout de chaîne qui appartenait à son père.

Le foyer devint alors une sorte d'enfer sur terre. Yuuki était fuit comme la peste mais elle s'en fichait totalement. Elle continuait son petit bonhomme de chemin, le cœur léger à savoir qu'elle avait une nouvelle amie maintenant. Une amie qui la défendait. Yuuki sortait toutes les nuits du foyer, en douce, une heure ou deux. Elle allait jusqu'au parc de Karakura pour s'entraîner à contrôler parfaitement la chaîne. Yuuki sentait que plus elle s'entraînait, plus la chaîne semblait presque faire partie d'elle même. Mais le lien qui les unit est encore fragile et la chaîne parfois ne réagit pas aux volontés de Yuuki.

À sa majorité, Yuuki pu enfin quitter le foyer et se trouva un tout petit appartement pas loin de la gare de Karakura. Elle avait réussi ses concours d'entrées à l'une des universités d'art graphiques de Tokyo. Et même s'il fallait qu'elle se lève tôt le matin pour se rendre en cours, Yuuki n'avait pas lâché son petit boulot de serveuse dans un restaurant non loin de son petit appartement. Heureusement le patron du restaurant était généreux. Son travail était bien récompensé car Yuuki se donnait à fond pour rester aimable et polie face aux clients. Elle parlait peu, le strict minimum. Elle restait malgré tout souriante et servait très bien, si bien que certains pourboires étaient faramineux pour une serveuse. Le Patron ne lui piquait jamais son argent et restait très honnête avec elle.

Yuuki ne se doutait pas encore de tout ce qui habite ce monde. Elle n'avait encore jamais vu de hollows, ni de shinigami. Et elle s'en garderait certainement, mais les événements à suivre détermineront si elle doit ou non rester aveugle à ce genre de chose...



Prénom ( facultatif ) : Facultatif

Age : Facultatif aussi

Expérience Rp : 10 ans environ

Comment avez vous connu le forum : Par Hajime!

Code du règlement : j'ai pas lu le règlement /SBAFF/ ok ok... Validé par Yui.




Dernière édition par Shimizu Yuuki le Sam 21 Avr - 2:33, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimizu Yuuki   Jeu 19 Avr - 9:32

Bonjour et bienvenue sur le forum Smile
Hallibel va être ravie Smile
Bonne continuation pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimizu Yuuki   Jeu 19 Avr - 19:58

bienvenue et bon courage pour ta fiche ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimizu Yuuki   Sam 21 Avr - 2:36

finiiiiiiiiiit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimizu Yuuki   Lun 23 Avr - 13:09

alice madness return ... hehe bon choix ! Razz

Sinon je valide biensur. En attente de la deuxième validation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimizu Yuuki   Lun 23 Avr - 18:18

Bienvenu !
Neutre... A recruter ... Pourquoi ! Un groupe entre fifille ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Neliel tu oderschvank

avatar


Messages : 307

MessageSujet: Re: Shimizu Yuuki   Lun 23 Avr - 19:06

Je valide ! bon jeu !!!

_________________


Mission vote 6

Topsite1
Topsite2




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shimizu Yuuki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shimizu Yuuki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yuuki S. Waldorf [Serpy]
» Konno Yuuki | Absolute Sword (絶剣, Zekken?).
» Ery présente Yuuki Yuuna wa Yuusha de aru
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Hinata :: Complexe Hinata :: Premier étage :: Salle de musculation-