Revenir en haut Aller en bas


Forum RP / Manga / Contemporain / Fantastique
 

Partagez | 
 

 En haut de la Tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: En haut de la Tour   Dim 30 Jan - 1:38

Pour avoir une vue parfaite du Sereitei, il fallait se rendre au dernier étage de la tour.
Dans ce bâtiment, les fenêtres n'en étaient pas. Il s'agissait de meurtrières dont l'angle de vue était des plus réduits. Et pourtant c'est ici qu'ils avaient établi leur camp. Des membres de leur confrérie nouvellement née avaient utilisés leur connaissance en Kido pour changer les propriétés de ce lieu. De sorte que maintenant, on pouvait tout voir de l'intérieur vers l'extérieur, comme si les murs étaient transparents. Les reiatsus aussi pouvaient être ressentis. Du haut de cette tour, on voyait tout. En revanche, depuis l'extérieur, c'était le mystère. Les soumis n'avaient aucune possibilité d'apercevoir quoique ce soit. Quant à pénétrer les lieux...C'était une autre paire de manche.

Ce clan...Les membres de la Soul Society les avaient surnommé les Ushinawas. Les égarés. "Ils" avaient tellement apprécié ce pseudonyme qu'ils l'avaient adopté pour se définir. Pourquoi égarés ? Ils ne s'étaient pas égarés. C'étaient les autres, les soumis, qui n'avaient rien compris ! de toute façon, ils comprendraient bien vite. Qui donc pourrait résister à des guerriers aussi puissants ?

Ichigo Kurosaki était là, en haut. Il couvrit du regard tout l'horizon. De nombreux bâtiments avaient été détruits. Ichigo avait interdit qu'on les répare. Ils étaient le symbole de la déchéance du Gotei 13. Le plus amusant fut la fois où ils avaient fait exploser les laboratoires de la XIIème division. quel feu d'artifice ! toutes les expériences lugubres de Mayuri avaient volé en éclat, mélangeant des produits toxiques entre eux. Les incendies, les corps à moitié dévorés des victimes des potions, ou des appareils déréglés.
La tête du vieux Mayuri ! C'était tellement jouissif !

Il croisa les bras et se mit à sourire. C'était si agréable de se sentir le maître. Il allait se permettre un passage au sein de la quatrième Division. Il avait perçu un vent de révolte ces derniers temps. Il irait récupérer Hanatarou Yamada. Ce minable ferait un excellent exemple.

Ichigo passa une main dans ses longs cheveux roux. Il sentit un reiatsu derrière lui. Il se retourna et regarda vers la présence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Dim 30 Jan - 16:39


You're under my control.

Le pas lent, Katara montait le long escalier menant au sommet de la tour. Elle avait depuis bien longtemps abandonné cette tenue affreuse de shinigami pour quelque chose de plus près du corps et de plus sexy, dévoilant ses épaules et son dos et mettant en valeur son charmant décolleté. Après tout, son corps était sa monnaie d'échange la plus chère et la plus utile. Négligemment accroché à sa ceinture, Kokuen tapait régulièrement à sa hanche au rythme de ses pas. Elle n'était pas pressée, savait où aller, savait qui elle cherchait et savait également où il se trouvait. Depuis qu'elle avait accédé à ce niveau de conscience, elle ressentait nettement plus de choses et avait l'impression constante d'être en pleine extase. Comme une droguée qui restait sous l'effet de son plaisir destructeur mais ô combien jouissif.

Toujours de ces gestes lents et calculés, elle poussa la porte et vit Ichigo Kurosaki au moment où il se tournait vers elle. Elle n'avait pas cherché ni voulu cacher son reiatsu, il était donc normal qu'il l'ait senti venir. Après tout, cet homme était l'un des plus puissants qu'elle connaissait et maintenant que son humanité n'était plus un frein, il pouvait laisser toute sa force sortir. C'était tellement mieux.

Elle planta ses yeux gris dans le regard ambré, ignorant tout le reste alentour.

" As-tu eu vent des derniers commérages ? " commença-t-elle en se rapprochant du rouquin. " Certains tentent de se rebeller. Il parait que quelque chose se prépare .... "

Elle se passa la langue sur les lèvres et soupira en prenant une petite moue boudeuse, comme une enfant trop gâtée à qui on avait refusé le dernier caprice.

" Mais je n'ai pas eu le temps de savoir quoi, je l'ai tué avant .... " minauda-t-elle comme si elle parlait d'un vulgaire jouet qu'elle aurait cassé par accident. Evidemment, elle parlait d'un shinigami quelconque qu'elle avait séduit et interrogé l'air de rien mais qu'elle avait fini par tuer par pur manque de patience et par excès de zèle peut-être ....

Elle ne put cependant pas retenir son sourire et s'accrocha au cou du chef de leur clan, entourant de ses longues jambes la taille du rouquin.

" Il va falloir que tu me punisses .... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Ven 4 Fév - 0:55

Ichigo ne prit même pas la peine de se retourner. Il savait exactement à qui il avait affaire. Il afficha un petit sourire avant de dire simplement...

- Katara.

Il attendit qu'elle se rapproche pour se retourner et la distinguer. Elle avait laissé tomber sa tenue de Shinigami et cela donnait un résultat, ma foi, très intéressant. On aurait presque dit un Vizard, sauf qu'elle dépassait largement en beauté Hiyori à la tête de singe ou Lisa la perverse. Elle pouvait disputer son style avec Rangiku ou Orihime. Sauf que contrairement aux deux rouquines, la jeune femme brune avait un avantage : elle étair de son côté.
Ichigo savait pertinamment que les plantureuses femmes étaient du côté de leurs adversaires. Et pourtant, il avait tenté de les convaincre, mais cela n'avait pas marché; Au contraire, elles s'enfonçaient dans des inepties comme quoi Ichigo n'était pas comme d'habitude, qu'elles devaient l'aider. L'aider à quoi ? Il était très bien comme cela !

Katara prit enfin la parole, tandis qu'elle s'était approchée d'Ichigo et s'amusait, visiblement, de la situation.

- Ce ne sont pas des commérages.

Le ton qu'avait employé Ichigo était dur et sans appel. Il sentait que Katara avait envie de jouer, elle se comportait comme une petite fille. Le Vizard n'était pas vraiment d'humeur. Cette révolte ne lui plaisait pas. Pourquoi ne comprenaient-ils pas, tous, que c'était inutile ? Il allait devoir faire encore des exemples. Pas que ça le déplaise, non. Il ne voulait pas passer pour un être débonnaire qui agit comme un bon roi. Disons que s'il n'existe plus personne pour affirmer un pouvoir, à quoi sert-il ?

Mais il n'aurait pas besoin de le faire. Apparemment, la demoiselle faisait bien son travail de purge. Son comportement à la fois cruel et enfantin rendait Ichigo très fébrile, mais il n'en montra rien. Il aimait qu'elle agisse ainsi et décidait d'accentuer sa frustration. Elle voulait être punie ? Très bien, il allait exécuter la sentence. Tandis qu'elle l'enlassait avec l'objectif de provoquer son désir, Ichigo rapprocha son visage du sien.

- Tu veux être punie ?

Il afficha un petit sourire en coin sur ses lèvres. Il rapprocha ses dernières près de celles de KAtara.

Avant de se dérober. Puis il la repoussa loin de lui.

- Voila, c'est fait.

Il se doutait que KAtara n'allait pas apprécier, mais il tirait beaucoup de plaisir à voir sa mine déconfite et sa déception. Cela ne fera que rajouter du piment pour la suite.

- Cette rebellion, cela dépasse la simple rumeur. c'est réel. Nous devons être prudentS. Nous ne sommes pas arrivés jusqu'ici pour être renversés. Il faut faire des exemples, frapper fort. Tirer les vers du nez des shinigamis mineurs, et handicaper les anciens capitaines pour donner l'exemple. Voire même à les tuer s'ils deviennent de fortes têtes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Jeu 24 Mar - 0:11

Le ton fur et froid d'Ichigo lui fit prendre une petite moue boudeuse mais pourtant, elle n'était pas du tout sensible à cela. C'était davantage un jeu. Ou pas. Depuis que Katara était devenue une Ushinawa, on ne savait pas vraiment sur quel pied danser avec elle. Elle, en revanche, n'était pas vraiment perturbée et s'amusait de son ambivalence. Elle s'amusait de ce qu'elle était et de la souffrance qu'elle faisait ressentir aux autres. Pourtant, elle prenait cela très au sérieux et était tout autant en colère qu'Ichigo de savoir que certains faisaient du zèle. Mais elle avait déjà des idées. Chaque chose en son temps.

En l'occurence, là, tout de suite, elle voulait le rouquin. Aussi ne se vexa-t-elle quand il la repoussa en lui faisant savoir qu'il la punissait de cette façon. Elle garda sa moue boudeuse alors qu'elle se retrouvait à nouveau les deux pieds vissés au sol. Même un pas un petit baiser ? Cette histoire devait vraiment le mettre sur les nerfs. Vraiment ...

Elle laissa sa tête tomber de côté quand il prit la parole et avança doucement vers lui pour regarder la vue qu'ils avaient du haut de cette tour.

" Alors ils mourront. " claqua-t-elle d'une voix dure, laissant son côté enfantin disparaître alors que son regard était glacé et que sa voix s'était faite bien plus grave. Ils mourraient et elle n'aurait aucun regret. Fut-ce Hanatarou, ou cette empotée d'Orihime, cette allumeuse de Matsumoto ou bien encore ce lâche de Kuchiki, ils mourraient tous.

Quand elle se tourna vers Ichigo, son regard dur avait disparu et elle avait repris ce masque enfantin alors qu'elle souriait comme si on lui avait promis une journée entière dans un parc d'attractions.

" Ichigo !! La prochaine fois, j'aurai un cadeau pour toi !!! Tu aimes les cadeaux, hein ? "

Elle s'accrocha à son cou en lui faisant cette petite moue mignonne qu'elle utilisait quand elle réclamait de l'attention.

" J'te promets que ce sera un cadeau qui te plaira beaucoup. Et que tu m'aimeras encore plus. Et si tu es sage, tu pourras jouer avec ..... "

Son petit sourire se fit plus cruel alors qu'elle détournait les yeux, songeant déjà à son cadeau.

" Mais tu me le prêteras pour que je joue aussi, hein ? Promis ? "

A nouveau cette petite moue boudeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Mar 19 Avr - 22:00

Ichigo regardait attentivement Katara. Elle avait une façon toute particulière de le regarder. Mademoiselle n'avait plus des penchants pour Monsieur Kuchiki. En même temps, cet homme ne valait pas la peine d'avoir une femme comme elle à ses côtés. Il était si froid, si égoïste, sans sentiment : comment pouvait-il apprécier une fine fleur comme elle ? Pour satisfaire Katara, il fallait de la passion, de la violence, et de l'énergie. Et non la finesse sans saveur d'un noble androgyne. Ichigo la voulait pour elle, il ne la partagerait pas. Toute personne qui la toucherait perdrait sa tête.
Mais il ne le dirait jamais à Katara. Pour une seule et bonne raison : cela lui plaisait de faire du mal à ceux qui l'approchaient de trop près.

En attendant, elle était toute à lui, et pourtant il refusait de lui accorder une faveur. Cela ne serait que meilleur quand il l'aura poussée à bout. Pour le moment elle tenait bon. Elle oscillait entre son petit air coquin et son sérieux cruel. Elle reprit la parole, avec son enthousiasme enfantin. Et tout en l'enlaçant, lui parlait d'un cadeau.

- Un cadeau ? Et bien, je suis curieux de voir ce que tu me réserves, Katara. Je suis vraiment très impatient de voir ce que tu me réserves.


Il approche son visage de celui de Katara, mais au lieu de l'embrasser, il passe l'avant de sa tête juste à la droite de celui de la shinigami. Il lui dit doucement dans l'oreille, d'un ton qui ressemblait presque à celui d'Aizen, et qui faisait frissonner les femmes.

- Et si je peux jouer avec ton cadeau....que je suis content de ce que tu m'as offert, je jouerais peut-être avec toi aussi.

Il s'éloigna d'elle dès que sa phrase fut terminée. Il retourna sur le balcon de la tour, les yeux toujours fixés à l'horizon.

- Katara, je trouve ce paysage de la Soul Society trop fade. Il faudrait peut-être rajouter de la couleur à tout cela. Du rouge. Tu n'es pas d'accord ?

Il se retourna vers elle, la dévisageant sur toute sa hauteur, avec son regard d'acier, sa tenue de Shinigami noire et ses cheveux longs. Il irradiait de lui un Reiatsu écrasant, inquiétant, négatif. Il n'attendit pas la réponse de la jeune fille pour lui poser une seconde question.

- Au fait, tu es venu me voir uniquement pour me rapporter qu'il y avait des soulèvements ? et des rumeurs dont j'ai déjà eu vent ? Ou tu viens pour faire ce que j'avais demandé : un rapport des activités de la journée des Ushinawas ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Mer 3 Aoû - 23:19

Le cadeau serait à la mesure de l'attente. Elle avait déjà des plans bien élaborés, elle était peut-être complètement dérangée mais elle avait tendance à très vite réfléchir et à trouver des solutions pour parer au plus pressé. Là, elle avait réfléchi mais pour une toute autre raison. Destabiliser l'ennemi. Et elle avait vraiment son idée dont elle était tellement sûre.... Folle, complètement suicidaire. Elle ne réfléchissait pas tellement en fait. Katara n'avait qu'un seul réel désir : appartenir à Ichigo. Qu'il soit fier d'elle, qu'il ne veuille qu'elle et qu'il la trouve irremplacable. Elle ne voulait pas que l'on puisse prendre sa place. Elle ne voulait pas qu'il puisse regarder quelqu'un d'autre qu'elle. Il ne voulait pas qu'il se détourne d'elle. Elle serait capable de le tuer s'il l'abandonnait. Folle. Complètement folle.

Alors elle ne faisait rien qui pourrait le décevoir. Ou plutôt, elle tentait de ne pas le faire. Elle n'en avait pas forcément conscience. Ni même de prendre des risques inconsidérés pour lui. Elle s'en moquait. Seule leur victoire comptait.

" Du rouge .... " murmura-t-elle, rêveuse, alors qu'elle s'approchait. Elle ferma les yeux et inspira doucement. " Du rouge partout ..... " Elle se passa les doigts sur son visage. " Partout sur moi .... du rouge ..... "

Elle écarta les bras, un sourire aux lèvres et se mit à tourner et tourner encore en dansant.

" Du rouge ...... "

Elle tourna à nouveau sur elle-même et fit face à Ichigo.

" Rien de nouveau. Tout le monde garde ses positions. Tout le monde attend tes ordres. Tout le monde attend de voir si notre petit groupe de résistants tente quelque chose ..... Tout le monde s'ennuie, en fait ..... "

Son sérieux était revenu, puis sa petite moue boudeuse. Folle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Dim 14 Aoû - 20:42

Ichigo ne la quittait pas des yeux. Il adorait regarder le visage boudeur. Il était tenté, des fois, de flirter avec Soi Fon ou Yoruichi non pas pour le plaisir d'être avec ces deux femmes. Il ferait cela juste pour l'embêter. La provoquer. Car c'est ainsi qu'il obtiendra le meilleur d'elle. Elle voudra se venger et la victime aura très mal. La folie de Katara n'avait plus de limites. Et si elle baissait, il saurait la raviver. Il voulait sa petite folle pour lui, rien que pour lui. Et si elle perdait sa folie, il la tuerait. Car cela ne serait plus du tout amusant.

Elle devait craindre, de son côté, de le perdre. Son comportement étrange avec les autres femmes Ushinawas devait la rendre jalouse et elle faisait de son mieux pour le garder à ses côtés. Si 'elle savait qu'il jouait avec elle de cette façon...Mais elle ne le saurait pas.

Il la regardait tandis qu'elle partait dans ses élucubrations attachantes. Il se demandait s'il n'allait pas lui faire faire un tour dans un bain chaud, rouge de sang. Elle se plairait bien, baignant dans le liquide vital des shinigamis. Ressortant le corps nu et couvert de sang écarlate. La peau d'Ichigo frémissait devant cette vision magnifique. Mais cela serait uniquement lorsqu'elle lui montrerait son cadeau. Pas avant. Il commençait à s'exaspérer d'attendre de savoir de quoi il s'agissait. Pourquoi ne disait-elle rien ? Jouait-elle avec lui comme lui avec elle ? C'était de bonne guerre, finalement.

Katara, après avoir dansé pour célébrer son fantasme, se calma enfin et fit son rapport. Pour le moment, c'était un simple statu-quo. Rien d'intéressant. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas semé la terreur.

- Je m'ennuie aussi beaucoup. J'ai envie de m'amuser un peu. Soi Fon se permet beaucoup de chose mais c'est tout. Une séance de chasse, cela serait bien.


Il posa sa main sur la joue de Katara.

- Toi aussi, tu as envie de chasser, n'est-ce pas ? Qu'est-ce qui te tenterait ? Un humain récalcitrant ? Un capitaine ?

Il chuchota.

- Tu veux me chasser moi ? Il faudra courir vite pour m’attraper, ma belle.

Il posa un baiser sur ses lèvres avant de plonger son terrible regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Mar 29 Nov - 23:25

S'il y avait bien une seule personne dont Katara acceptait la tendresse, c'était bien d'Ichigo. Lui seul pouvait lui caresser le visage de cette manière, lui seul pouvait l'embrasser avec cette douceur. Quand c'était lui, c'était parfait. Quand ça venait d'autres, quand ça concernait d'autres personnes, ça l'énervait, ça lui donnait envie de frapper. Mais là, elle était d'humeur joueuse. Elle avait trop stagné. Elle voulait s'amuser, elle voulait voir les gens souffrir, elle voulait voir du sang. Elle voulait simplement pouvoir se lâcher totalement mais pour ça, elle avait bien son idée. Si Ichigo voulait allé s'amuser de son côté, qu'il le fasse ! Elle avait son cadeau à aller lui chercher. Elle espérait vraiment qu'il lui plairait. Une belle victime. De quoi remettre les pendules à l'heure. De quoi faire un exemple. Elle savait déjà tout ce qu'elle comptait en fait. Elle avait planifié la moindre minute. Elle allait adorer. Et elle ne serait pas la seule à adorer cela.

Elle en frissonna d'anticipation avant de venir chercher les lèvres de son amant dans un délicat baiser. Elle était douce et tendre avec lui. Parce que c'était lui. Parce que sa folie faisait la part des choses. Parce que sa folie n'appartenait qu'à eux.

" Je vais mettre la main sur ton cadeau ...." lui susurra-t-elle doucement avant de se mordiller la lèvre. " car si je te chasse, je risque de te dévorer .... " un regard plein de sous-entendus appuyant ses paroles, elle se rapprocha de lui, tentatrice, alors que sa main venait caresser son torse. " De quoi as-tu envie, Ichigo ? "

Elle lui sourit et s'écarta doucement de lui. Elle avait hâte; Tellement hâte. Elle était pleine d'idées mais ne voulait pas se précipiter. Elle devait laisser les choses se faire. Elle devait suivre son plan. Parce que bientôt, les choses changeraient. Ichigo serait fier d'elle. Assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En haut de la Tour   Mar 27 Déc - 23:12

Ichigo s'éloigna des lèvres de Katara après avoir pris le plaisir nécéssaire. Il ne voulait pas trop faire durer ces moments-là afin de maintenir la jeune fille sous pression, la frustrer pour mieux la garder sous son joug. On ne pouvait pas parler d'amour dans ces conditions. Comment caractériser une telle relation ? Ichigo voulait contrôler les gens ; il n'était pas le chef des Ushinawas, c'était le vieux Yamamoto. Mais Ichigo contrôlait tout à sa place. Yamamoto n'aimait pas intervenir. A vrai dire, on ne savait pas même où il se trouvait. Le pouvoir...Ichigo avait toujours cherché à être plus fort. Mais son ancien lui le faisait pour protéger ses amis, Ichigo l'Ushinawa cherchait le pouvoir pour l'ivresse qu'elle peut procurer, faire souffrir pour le plaisir. Même s'il n'y mettait pas la même folie que KAtara en la matière.

Ce qu'il admirait le plus chez elle, c'était justement cet air mutin, sa démesure, son rire dément qu'elle laissait résonner dans cette immense tour. Tous ses actes malveillants qui laissaient derrière elle des cadavres de Shinigamis. Et pour ceux qui avaient eu la chance de survivre, ils avaient une pensée pour elle assez souvent, lorsqu'ils contemplaient les moignons de bras ou de jambes. Elle se faisait caline, féline, son regard de braise. Ichigo la regardait avec ses yeux froids.

- Je te trouve bien orgueilleuse, KAtara, de penser que tu puisses gagner contre moi.


Il laissa faire, profitant malgré les apparences de la chaleur de sa main. DE quoi avait-il envie ? De beaucoup de choses. A l'heure présente ? Il poussa brutalement KAtara vers l'arrière et la plaqua contre un mur, affichant son air toujours aussi sévère. Un peu de violence, voila qui devrait plaire à la demoiselle.

- Je veux ma surprise.
Et je veux te voir t'amuser et prendre du bon temps.


Que pouvait donc lui offrir KAtara ? Il n'en avait pas la moindre idée. Il fallait reconnaitre qu'elle avait une imagination débordante. Il apprécierait de la voir faire autant que lui-même pratiquerait sur la victime. Car il n'avait aucun doute sur le fait qu'elle lui offrirait une victime.
A moins qu'elle ait trouve un moyen d'augmenter sa puissance. De lui permettre de rester Mugetsu en permanence, comme cela était son souhait le plus cher. Cependant, si elle savait quelque chose sur le sujet mais qu'elle s'amusait à le faire attendre, Ichigo se montrerait moins magnanime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En haut de la Tour   

Revenir en haut Aller en bas
 
En haut de la Tour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que se jeter du haut d'une tour, c'est romantique !
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Hinata :: Accueil :: Actualités-