Revenir en haut Aller en bas


Forum RP / Manga / Contemporain / Fantastique
 

Partagez | 
 

 Nouvel Arrancar en station

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nouvel Arrancar en station   Sam 26 Fév - 0:18





Haiku'sTheme : Parfait & Libre comme l'eau

Nom:

Odawa

Prénom:

Haiku (oui oui les célèbres poèmes de quatre vers)

Age:

Relativement jeune, même pour une humaine, j’ai à peine une quinzaine d’années

Race:

Arrancar

Faction:

Non-alignée


Description physique:

De par mon âge, je ressemble à une gamine humaine. En fait pour être exacte je suis née ainsi et je pense que je ne grandirais jamais vraiment. Du haut de mon mètre trente et de mes vingt-cinq petits kilos, je fais partie des poids plumes du Hueco Mundo, surtout à côté de cette grosse barrique de Yammi. Cette petite taille et ma légèreté me permettent des mouvements bien plus rapides, agiles et précis que les Arrancars plus imposants, et, détail ayant son importance, je passe ainsi bien plus facilement inaperçue, si je restreint mon Reiatsu.
Commençons pas le visage : de grands cheveux plutôt châtains clairs de nature, mais je les ai teinté en violet assez récemment. Je les portait en un chignon avant, un peu comme les samouraïs, mais maintenant j’ai préféré opter pour une coupe plus classique avec une frange, plus discrète dans le monde des humains. J’ai de grands yeux à ce qu’on me dit, moi je les trouves plutôt petits, on me prête souvent un regard malicieux ou enfantin, mais on me dit aussi que parfois ils peuvent se teinter de mélancolie. Ce à quoi je répond que mes yeux ne reflètent rien d’autre que le vert dont ils sont faits, ni plus, ni moins. J’ai un teint de peau plutôt pâle, les joies de la nuit éternelle du Hueco Mundo, ce que j’essaie de réparer à Karakura à présent.
Le reste de mon corps reste, quant à lui, typique pour une fillette d’âge équivalent, et donc désolé messieurs mais vous ne trouverez pas de concurrente à Hallibel par ici.
Côté fringue maintenant ! Je m’habille de façon plutôt discrète, la plupart du temps il s’agit d’une robe simple et légère dans des tons pastels, les chaussures à talons hauts sont à proscrire pour moi, non pas parce que je n’aime pas, mais parce qu’il m’est impossible de faire deux pas avec sans tomber, une vraie catastrophe sur échasse. J’opte donc le plus souvent pour une paire de ballerines dans les mêmes tons que ceux de ma robe (toujours rester raccord, that is the secret !). Je n’ai rien contre quelques bijoux mais encore une fois rien de trop tapageur, je ne supporte pas l’or, bien trop voyant, et lui préfère par conséquent quelques rare bijoux d’argent.
Mon physique et mon allure général me donne généralement un avantage certain dans les conflits, et oui Kawai-powaa oblige, rares sont les personnes qui peuvent résister au charme d’une fillette innocente !

Côté hollow maintenant, conçue pour être discrète et semblable à n’importe quel humain (voir histoire) il est plutôt logique que je n’arbore pas de casque en os sur le haut du crâne ou une mâchoire supplémentaire sur la joue droite. Ma partie osseuse se trouve sur mon cuir chevelu, reliques de mon ancien masque de Hollow (bien que techniquement parlant je n'en ai pas eu). Ainsi camouflés, personne ne pourrait se douter que des fragments osseux se cachent sous mes cheveux, mais si quelqu'un me passe la main dans les cheveux il les sentirait très probablement. Le trou de Hollow, apparaît, quant à lui, au niveau du nombril. Mon numéro est le 76.


Caractère :

Cela risque d’en lasser certains mais je suis quelqu’un de très discret. Je n’en reste pas moins malicieuse et j’aime faire taquiner mon entourage. Enfin plutôt je pense que j’aimerais passer mon temps à taquiner mon entourage si j’en avais un… Ouais en effet c’est pas trop la joie pour se créer un cercle d’ami lorsque l’on a constamment peur de les voir se faire attaquer à n’importe quel moment par une créature affreuse qui se trouve être en fait être des âmes humaines en perdition… Voyez le genre ? Donc pour éviter ce genre de situations j’essaie d’éviter les gens, alors que mon caractère me pousserait au contraire à aller vers eux… Un Arrancar qui prends soin des humains, c’est ça qui vous choque ? Je ne les aimes pas plus que les autres vous savez, humains, shinigamis, arrancars ou simples hollows encore, nous sommes tous pareils chacun cherche à survivre, les humains en fuyant les dangers, les hollows en mangeant les humains, et les shinigamis en se donnant pour mission sacré de « protéger » les humains… La mort d’un humain vaut celle d’un shinigami ou celle d’un arrancar, ou celle d’un rongeur… Enfin le sujet n’est pas mon point de vue sur la guerre opposant les dieux de la mort aux âmes déchues. En tant que hollow je dois bien entendu me nourrir d’âmes mais j’essaye de ne pas tuer inutilement et de me nourrir d’âmes le moins souvent possible. C’est peut être de là justement que je tire ma petite corpulence, mais qu’importe elle me convient bien et la puissance qu’elle m’apporte me paraît déjà suffisante.
Je ne saurais dire d’où me vient cette aversion pour le meurtre et la souffrance inutile, certains se sentent grisés par le meurtre, le sentiment de se savoir supérieur à l’autre au point de pouvoir décider de sa vie ou de sa mort, très peu pour moi. Les seuls être que je m’autorise à tuer sont ceux menaçant la vie d’un autre, qu’il soit hollow, shinigami ou même humain, je ne veux laisser personne tuer en ma présence si j’ai le pouvoir de l’arrêter.
Bien entendu je n’ai rien contre une petite bagarre de temps à autre, n’allez pas croire non plus que je cherche à me battre non non non ! Comment l’expliquer… Je ne suis pas par nature une personne belliqueuse et il ne me viendrait pas naturellement de mettre une droite à quelqu’un, même si cette personne m’attaque d’ailleurs, j’essayerais plutôt de la maîtriser en utilisant le moins de violence possible, mais si il m’est impossible d’intervenir par la méthode douce alors je m’autorise à frapper.
Vous comprendrez sûrement donc qu’il n’est pas dans ma nature d’accepter tous les défis que l’on peut me lancer (et croyez mois cela arrive bien plus souvent qu’on ne le croit au Hueco Mundo).
Que dire d’autre ? Je suis plutôt vive d’esprit sans pour autant être un génie calculateur, je suis plutôt chaleureuse (mis à part mon petit problème évoquer un peu plus haut) et j’aime bien l’humour (je ne me risque pas non plus aux blagues de peur de ruiner ce qui me reste de réputation).
Je pense avoir fait le tour, des remarques ? Qui a dit que je ressemblais pas à un Hollow ?!

Description des pouvoirs:

Mon Zapakutô se nomme « Tejedora », la Tisseuse. Sous sa forme de repos, Tejedora n’est pas, contrairement à la plupart des Zanpakuto, un sabre, en même temps où pourrais-je ranger un sabre ? Non pas question de me trimballer quelque chose d’aussi encombrant et d’aussi peu élégant. Comme son nom le suggère sûrement, Tejedora se présente sous la forme d’un fil sortant directement de mon corps, très résistant et bien utile quand il s’agit de capturer ou immobiliser quelqu’un mais bien moins pratique pour tuer ou blesser. À vrai dire le seul moyen de blesser véritablement quelqu’un avec est de le percer avec le bout du fil, et même dans le cas où la cible n’esquiverait pas, un trou d’un millimètre de diamètre est bien trop léger pour blesser réellement quelqu’un. Il faudrait donc viser la tête, de préférence, les parties molles, yeux, bouche ou gorge, mais une personne se laissant surprendre par une attaque à la tête, je n’ai pas vraiment besoin de mon Zanpakutô pour l’abattre.
Ma phrase de libération pourrait se traduire par «Files le destin, Tisseuse » (Tsumugu, Tejedora). J’aime pas vraiment cette forme, elle est bien trop agressive à mon goût, bien qu’elle fasse une excellente défense également, et malgré mes efforts pour ne l’utiliser que de façon défensive, je finis souvent par blesser quelqu’un avec. C’est pourquoi je ne l’utilise qu’en dernier recours et seulement si mon adversaire est assez fort pour pouvoir l’endurer. Ma Resurreccion ressemble à ça, mon corps devient en fait composé de sortes de lamelles semblables à de l'acier mais bien plus résistantes et bien plus dangereuses. Leur portée est envrion d’une vingtaine de mètre, mais les étendre aussi loin affaibli leur résistance et les rends beaucoup moins efficace, que ce soit du point de vue offensif que du point de vue défensif. Leur résistance aussi est bonne, voire très bonne de sorte que le tout forme une armure offrant une protection très acceptable, sans pour autant être infaillible. Je peux utiliser ces "lamelles" comme bon me semble, pour attraper des choses, en transpercer (souvenez-vous le bout est pointu) dans une certaine mesure (l’attaque n’étant pas la priorité de ce Zanpakutô) mais aussi elles sont utiles pour me battre car bien qu’ayant un faible pouvoir perforant, elles possèdent une grande force de contention et peuvent donc briser bras ou jambes trop baladeurs.

Du côté des capacités annexes je possède toutes les capacités dîtes normales pour un Arrancar : Un Cerro que j’utilise très peu mais tout de même assez puissant pour que son utilisation reste mémorable, Sonido rivalisant avec ceux de l’Espada (ou du moins l’ex-Espada), Hiero résistant (c’est ce qui forme la base de mon être après tout), mes Bala ont un pouvoir offensif bien plus faible que ceux des autres Arrancars mais ils sont aussi plus rapides et permettent de repousser un ennemi (plus un genre d’onde de choc qu’autre chose). Cependant le pouvoir me différenciant d’un autre arrancar, celui qui forme ma raison d’être, la raison même de ma création, c’est le Meisaigiri. À l’heure actuelle, je pense être la seule à posséder un tel don mais il ne m’étonnerait pas qu’Aizen m’ait créer des semblables. Le Meisaigiri est une sorte de protection spirituelle, pas une protection au sens conventionnelle du terme, c’est plutôt une sorte d’aura qui camoufle la nature de mon Reiatsu et qui l’a fait paraître aux autres comme le Reiatsu d’un shinigami… Oui, c’est bien pour ça qu’Aizen m’a créé, une unité totalement camouflée qui pourrait se glisser parmi les rangs ennemis facilement.

Histoire:

À part mon histoire récente, c’est à dire celle qui remonte à après la mort d’Aizen, je n’ai pas vraiment de souvenir de ce qui s’est passé dans ma vie, mais vous inquiétez pas j’ai tout prévu : narrateur !! Oui oui, j’arrive !
En de nombreux points Haiku ressemble à Wonderweiss, en fait ces deux êtres font tout deux partie d’un même plan. Je m’explique, bien que extrêmement puissant et un peu mégalo sur les bords, Aizen avait tout de même la décence de craindre le Gotei 13, et particulièrement les capitaines du Seireitei. Bien qu'il puisse s'en occupper très certainement sans prendre le moindre risque, la menace serait encore moins grande si ces fameux capitaines disparaissaient prématurément avant la bataille. Wonderweiss, comme vous le savez, a été créé de toute pièces par Aizen dans le seul but de sceller les flammes de Ryujinjakka. Haiku, c’est un peu pareil, créée elle aussi de toute pièce par Aizen. C’est donc en tant que produit de laboratoire que commence la « vie » de la petite Haiku…
Je ne sais pas si un jour quelqu’un pourra comprendre à quel genre de naissance Haiku a eu le droit… Imaginez-vous, exister et prendre conscience des choses qui nous entoure exactement au même instant, comme si le monde apparaissait subitement dans le vide d’une conscience neuve. Jolie entrée en matière, non ? Wonderweiss a eu la chance de naître stupide et irraisonné, de sorte qu’il n’a sûrement même pas senti qu’il venait de naître, mais Haiku , elle, a été créée dotée d’une raison et d’une conscience. Le but de sa création ? Une nouvelle arme, une unité d’infiltration et d’assassinat parfaite, un Arrancar pouvant se fondre dans la masse des humains et des Shinigamis. Il ne fallait pas à Aizen une unité doté d’un pouvoir immense mais incapable de s’en servir à tout moment comme Wonderweiss, il lui fallait un Arrancar digne d’intégrer l’Espada, quelqu’un d’à la fois assez puissant pour abattre un capitaine dans le dos, et à la fois un arrancar si peu hollow qu’il ne se ferait pas détecter par les habitants du Seireitei. La création d’Haiku demanda le sacrifice de centaines d’Adjuchas et même quelques arrancars, sans compter sur le pouvoir du Hogyoku. Le résultat fut à la hauteur du sacrifice, on ne peut pas considérer Haiku comme un Vasto Lorde étant donné qu’elle n’est pas « née » naturellement, mais elle s’y rapproche tellement que son physique laisse plus penser à une humaine qu’à un arrancar, même en la comparant à Hallibel ou Barrengarn. Et toute cette puissance latente, tout ce potentiel, restait à l’abri d’une protection spirituelle, le Meisaigiri.
Haiku suivit pendant près d’une dizaine d’année, un entraînement visant à la rendre parfaite. Perfection n’existant pas, elle se devait tout de même d’atteindre le niveau suffisant pour remplir son rôle, la traque et l’assassinat des capitaines du Sereitei. C'est lors d'un de ces entraînement que Haiku le rencontra, Meido, un simple Arrancar de bas étage, un être imparfait dont la masque n'était que partiellement enlevé de sa face. Malgré tout cela, malgré que son statut aurait du l'amener à le mépriser de tout son être, Haiku en tomba amoureuse. Amoureuse est un terme sûrement bien trop fort pour une ex-Hollow, mais c'était sûrement le sentiment humain qui s'en rapprochait le plus, c'était sans doute bien plus proche d'une relative affection entre les deux personnes, mais lorsque notre cœur est habitué à être vide, la moindre étincelle d'amitié enflamme l'imagination. Les deux arrancars commencèrent à se côtoyer sans pour autant révéler leur idylle. Aizen avait commis une erreur, aussi improbable que cela puisse paraître, en voulant créer l’arme cachée la plus performante possible, il créa un personnage frêle de caractère, timoré et compatissant, refusant de tuer et lutant contre sa programmation, sa raison d’être. À tel point, que ce personnage, cet Arrancar, refusait d’activer sa Resureccion, rejetait sa véritable nature combative. C'est alors qu'Aizen utilisa son arme la plus féroce, la manipulation. Haiku fût convoquée à la salle du trône, là Aizen, l'air triomphant, lui annonça qu'il était au courant et qu'elle avait intérêt à mener à bien sa mission si elle voulait revoir un jour son cher et tendre. Forcée et contrainte, Haiku accepta, son objectif était le capitaine Ukitake. Haiku tenta d'effectuer sa mission et pour ce faire dû éliminer plusieurs témoins gênants ayant percé à jour sa couverture, sa première victime fût un gamin du Rukongai qui avait fait peur à Haiku par une attitude qu'elle qualifiait elle même de suspecte (mais tout le sait en mission d'infiltration la plupart des gens ont tendance à devenir légèrement paranos). La mission se termina par le repli d'Haiku et l'échec de la mission. Comme on peut s'en douter Aizen n'apprécia guère l'échec de son pion, et arracha devant Haiku le masque de Meido avant de l'achever par un Hado. Aizen abandonna le projet et la seule chose qui évita à Haiku la mort fût l’intervention de l’Espada numéro 5 de l’époque, Cirucci Sanderwicci, qui la prit sous son aile en tant que Fraccion. Cirucci ne fit pas ça par compassion, elle en était bien incapable, mais par calcul, un être aussi puissant, bien manipulé, pourrait servir ses plans si la roue venait à tourner à Las Noches. Mais Cirucci ne tarda pas à être démise de ses fonctions et Haiku la quitta peu après, se rendant compte des véritables desseins de sa mécène.
Ne pouvant vivre, ni dans le Hueco Mundo où elle était prise pour une Shinigami, ni à la Soul Society par peur de se faire démasquer un jour ou l’autre. Haiku s’exila dans le monde humain, où elle vécu jusqu’à aujourd’hui. La mort d’Aizen, fût comme une libération, comme jusque là elle avait toujours été connecté à lui, comme si il voulait s’assurer sa domination sur elle par un lien tenu mais indéfaisable.
Loin de tous conflits, Haiku pu vivre en paix, mais l’absence d’entraînement impliqua une stagnation dans le développement de son potentiel, et les nouvelles perturbations qui secouaient le monde spirituel n’allait sûrement pas la laisser en paix…

[Objectif du Rp : Haiku n’a jamais eu réellement conscience de l’ampleur de son potentiel, au fil des Rps j’aimerais bien l’amener à découvrir la vérité sur sa puissance, ses origines et aussi sur l’origine de la perte de mémoire (je prévois des traumatismes, des meurtres de sang froid perpétrés par elle même). J’aimerais bien aussi l’amener à s’ouvrir un peu plus au fil des Rps pour qu’elle se fasse pourquoi pas des amis.]



Prénom ( facultatif ):


Age: 18


Expérience Rp: 5 ans peut être 6


Comment avez vous connu le forum: Erf ça le fait peut être pas de le dire comme ça mais j’ai incarné moult et moult personnages dans les versions précédentes du forum mais j’ai du les abandonner à chaque fois pour des raisons de déménagements ou autres trucs dans le genre (J’ai été Yuan, Origami, Joy Minashigo, entre autres).


Code du règlement: Validé par le dormeur! ^^




Voilà en espérant avoir était assez précis, ouvert à toutes les remarques ^^


Dernière édition par Haiku Odawa le Mer 2 Mar - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Arrancar en station   Dim 27 Fév - 0:41

Bienvenue sur ce nouveau forum alors, content de te revoir, qui plus est en arrancar, que demander de plus? Xd Surement espérer que tu t'y plaira! ^^

Bon, sinon, admin oblige, mon travail de juge va devoir passer par là. Voila donc ce que j'ai trouvé d'embêtant dans ta fiche:


Coté physique, seulement deux choses, à savoir ton tatouage et ton ossement. Le tatouage n'a en fait lieu que pour les espadas, ceux d'un chiffre inférieur ne porte pas de numéro tatoué, juste un numéro oral est attribué. Et ta partie osseuse hollow, ce ne doit pas être n'importe quelle partie osseuse mais en fait un fragment de ton masque de hollow (arraché lors du passage en arrancar). Raison pour laquelle tous les arrancars porte ce fragment quelque part sur ou autour de leur tête. Mais pour ton désir de discrétion, tu n'as qu'a te donner un fragment enfoui au milieu de tes cheveux, donc invisible à moins de te raser la tête par exemple! ^^

Après, pour le caractère, pourquoi pas. Les hollows n'ont plus de cœur mais les arrancars semblent en avoir retrouvé une partie, on notera d'ailleurs que de façon générale que plus ils sont puissants plus ils se rapprochent de sentiments humains. Mais vas-y molo quand même, parce que je ne tient pas à avoir des tonnes d'arrancars gentillets non plus! Xd

Pour le pouvoir, tu ne peux pas avoir le pouvoir de modifier ainsi tes cheveux en mode scellé. Pour la simple raison qu'un zanpakuto d'arrancar scellé (tout comme un de shinigami d'ailleurs) n'a aucun pouvoir. Logique d'ailleurs, sinon son pouvoir ne serait plus scellé! ^^ Tu remarqueras ainsi que tous les arrancars que l'on voit utilisent en effet de simples sabres, armes sans pouvoir. Donc une forme très exotique, à la rigueur pourquoi pas, mais de pouvoirs associés, cela reste une simple arme. Ton camouflage de reiatsu passe aussi si on le conçoit comme un peu comme l'équivalent de la spécialité de mort d'un espada, et surtout qu'il ne confère qu'un intérêt dans le cadre du rp, pas en combat. Après le reste va, c'est même intéressent! ^^

En ce qui concerne l'histoire, j'aimerais que tu modère juste un peu ton perso en disant qu'il n'a pas été conçu spécialement pour tuer Yamamoto lui-même mais plutôt les shinigamis en général, dans un désir d'Aizen de ne même pas se salir les mains. Ou bien un autre shinigami important. mais pas Yamamoto parce que sinon cela voudrait dire qu'il a hissé ta puissance à un seuil difficilement acceptable! XD
Sinon, même si tu comptes le développer par la suite en rp, résume nous au moins en quelques mots les raisons de sa perte de mémoire, les meurtres de sang froid qu'elle a commis et tout, que l'on sache au moins de quoi il retourne grosso modo...


Sinon, en esperant que toute ma liste de remarques ne t'aura pas effrayé et en esperant continuer à te revoir ici! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Arrancar en station   Lun 28 Fév - 15:11

Non non ne t'inquiètes pas ces remarques sont bien loin de me décourager ni de m'effrayer, ça me motive plutôt ^^


J'ai modifier tout ce qui était demandé, mais je suis resté volontairement flou et elliptique sur l'histoire (pour conserver un minimum de secret et donc d'intérêt dans le Rp)

voilà voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Arrancar en station   Mar 1 Mar - 23:05

Ça va bien mieux. Juste deux petites choses à régler de mon point de vue.

Les bouts de phrase de ce genre qui parsèment encore ta partie pouvoir: "les lances capillaires que j’avais lorsque Tejedora était scellé se sont répandues ". Comme tu n'as plus ce pouvoir hors libération, il faut que tu modifies ta description de libération en conséquence.

Ensuite, juste remplacer le terme d'amour pour ton confrère arrancar par un autre moins fort, comme affection ou apprécié. Comme tu le dit toi même, amour est peut être encore trop pour un arrancar au début....par la suite après, qui sait s'il ne peut pas trouver un moyen de retrouver un peu plus de son cœur? ^^

Après cela, je pense que tu auras alors ma voix! Courage, tu y est presque! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Arrancar en station   Mer 2 Mar - 0:03

-_-' Je suis vraiment désolé j'ai totalement oublié de modifier le paragraphe entier... En tout cas maintenant c'est fait et pour l'histoire aussi ^^ En espérant ne pas user ta patience Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Arrancar en station   Mer 2 Mar - 0:17

Bonjour bonjour !

j'ai bien lu toute la fiche ainsi que les modifications apportées. Je n'ai rien à ajouter de plus sur ce que Stark a avancé.

J'ai juste eu peur en voyant la tisseuse (en cliquant sur l'image, je me suis dit, pitié, pas une araignée) mais ouuuuf ce n'est pas le cas lol !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Arrancar en station   Mer 2 Mar - 2:27

Trés bien, tout va bien à présent, et puisque Byakuya semble te donner aussi son aval, je te valide dans la foulée! Bienvenu dans le rp pour de bon, en esperant que tu t'y plaise! ^^

Et ne t'en fait pas pour ma patience, elle est là pour ça et n'est pas encore prête à être usée! Xd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvel Arrancar en station   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvel Arrancar en station
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Nouvel organisation du clan
» une station de ski dans le désert de Dubaï
» Voeux de nouvel an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Hinata :: Complexe Hinata :: Premier étage :: Salle de musculation-