Revenir en haut Aller en bas


Forum RP / Manga / Contemporain / Fantastique
 

Partagez | 
 

 Prendre la clef des dunes (FINI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Prendre la clef des dunes (FINI)   Ven 13 Mai - 20:10

Cela faisait plus de trois siècles que le Saint du Sabre était descendu dans les ténèbres, jadis pour venir à bout des hollows qui avaient attaqués la Soul Society. Trois siècles de combat acharnés, de traque et de survie. Trois siècles passés à menés une intense et éprouvante guérilla. Seul contre tous au milieu des ténèbres. Mais il n'était pas prisonnier, pris au piège dans un terrain de mort, de souffrance et de follie. Non, il était ici sur son lieu de travail, la première ligne du front mondial de cette guerre éternelle. Il était un véritable dieu de la mort, un saint du sabre invaincu, Kanô Ashidô.

Assis dans la posture dite du Délassement Royal, son zanpakuto posé à côté de lui - à plat sur son flanc gauche, prêt à être dégainner pour parrer à toute éventualités. Il vivait dans une grotte, quelque part dans la forêt des Menos, dont il avait applani le sol. Au plafond, il y avait une boule de kidô qui éclairait toute la pièce d'une blancheur lumineuse. Et Ashidô avait creusé la pierre pour tailler dans les murs une étagère, sur laquelle il rangeait ses provisions - essentiellement des racines et des champignons, car c'était là seule nourriture qu'offrait cette forêt stérile - ainsi qu'une table de pierre recouverte de mousse. C'était là-dessus qu'il se reposait, quand il dormait tel un gisant, son zanpakuto sur la poitrine, la tsuka entre ses doigts assoupis. Mais même en dormant, il ne relachait pas son attention. Les hommes sont les seuls animaux à être vulnérables dans leur sommeil, mais pas lui, pas Ashidô, le gardien silencieux toujours aux aguets, l'oeil qui jamais ne se ferme. Même pendant ses cauchemars, les rêves de son passé sanglant. Telle était la retraite du sage au sabre, le repaire du prédateur le plus dangereux de la forêt, que seule troublait la quiétude d'un chant serein, répété de mémoire par le "vieil" homme, accompagné par les sons imaginaires d'un Biwa, tandis qu'il lisait le texte peint et gravé en lettres de sang sur son mur il y a bien longtemps.


祗園精舎の鐘の声、諸行無常の響きあり。
娑羅双樹の花の色、盛者必衰の理をあらはす。
おごれる人も久しからず、唯春の夜の夢のごとし。


"Les coups de gong de Gion Shoja se font l'écho de l'impermanence de toutes choses,
La couleur des fleurs de l'arbre sala révèle la vérité que puissances et richesses sont vouées à la perte et au déclin,
La fierté des hommes n'a guère davantage de durée que le songe éphémère d'une nuit de printemps."





Le shinigami lança un dernier regard à sa demeure, comme pour s'imprégner de son souvenir. Il ne savait pas s'il y reviendrait un jour. Peut être en aurait-il besoin, s'il devait revenir dans le Hueco Mundo. Un endroit sûr et camouflé où passer la nuit, se dissimuler et se reposer. Ca n'était pas vraiment joli, ni idyllique, mais il l'avait décorée comme il l'avait put. Sur le mur derrière son "lit", il y avait une peinture représentant Jizo-bosatsu, ainsi qu'une calligraphie de la devise de la 9ème Compagnie, à mi-chemin entre la peinture rupestre et l'estempe.

Kanô Ashidô se leva, quittant cette posture de yôga royal qui lui conférait un air si noble et altier, se dirigea vers l'issue de la grotte. En sortant, le shinigami claqua dans ses doigts. Les pièges, dont certains mêlaient le kidô et l'ingénieurie mécanique, se désactivèrent net, la boule d'énergie spirituelle éclairant depuis le plafond se dissipa en quelques secondes. Le petit ermitage retomba dans l'obscurité, alors que son occupant quittait les lieux.


*****


"Ashido. Je savais que t'étais encore en vie."

Le shinigami toisa son némésis depuis la haute branche d'arbre sur laquelle il était perché, en se rendant au point d'extraction. L'adjuchas, en contrebas, avait réussi à rameuter deux Gillians pour l'assister dans sa sinistre besogne. Un seul Gillian est composé d'une centaine d'âmes, au grand minimum. Apparamment, le nombre de Gillians était en chute libre depuis la dernière guerre. Les capitaines du Gotei 13 devaient enfin avoir décider de bosser sérieusement... Ou alors, l'Adjuchas en avait pris un faible nombre pour rendre son embuscade plus discrète, et comptait sur l'arrivée de renforts. C'était l'hypothèse la plus plausible.

"On dirait qu'il ne fait pas bon d'être un hollow ces temps-ci, railla Kenseï.
-Je pensais que si tu avais survécu, tu serais retourné dans la Soul Soociety avec l'aide de tes potes.
-Je suis toujours ici, répondit-il d'un ton sombre.
-Plus pour longtemps, je suis là pour y remédier.
-C'est tout ce que tu as trouvé depuis nôtre dernière rencontre, où tu t'es enfui comme un lapin en appellant ce Aizen à l'aide ?
-Comment oses-tu parler d'Aizen-sama sur ce ton, mécréant ? Bah, de toute façon, ta chance insolente s'arrête ici, Ashido. Tu as peut être tuer mes compagnons, mais maintenant que je suis rétabli et que tu es de nouveau seul, je vais pouvoir te régler ton compte."

C'était cet Adjuchas tenace qui avait survécu au combat avec Rukia et ses compagnons shinigami, avant de battre le rappel de plusieurs Gillians pour les empêcher de s'enfuir en détruisant la sortie de la forêt vers le désert au-dessus du plafond. Malgré le fait qu'Ashido avait risqué sa vie en le poursuivant pour en finir avec cet imbécile, le rat avait réussi à s'échapper du piège à fromage. Et la sortie avait été détruite, complètement bouchée. Mais ce n'était pas ça qui inquiétait le plus Ashido. Il avait beaucoup entendu parler de ce "Aizen", mais il ignorait tout de lui. Mis à part le fait qu'il était suffisament puissant pour fédérer autour de lui les Menos Grandes et les transformer en Arrancars.

"Mécréant, dis-tu ? Mon nom est Yami no Maiorita Kenseï, Kanô Ashidô no kami. Contemple la puissance de mon âme, polie pendant des siècles."

Sous les yeux vides du Hollow, Ashidô dégainna son sabre et le libéra, dévoilant la splendeur gracile de son katana. Malgré le manque de lumière pour mettre la lame en valeur, c'était quelque chose de superbe à voir, et sa splendeur absorbait l'attention, comme si tous les rayons de lumière qui se trouvaient dans la forêt étaient captivés sur le fil de l'acier.

"Je suis là pour t'apporter la paix de l'âme, te retirer ce pouvoir impie qui te sied tant et t'étouffe pourtant. Sois donc reconnaissant, Hollow, que quelqu'un soit disposé à t'ôter ce fardeau des illusions.
-Voyons donc, Kensei-sama, ricanna le menos, depuis quand vous souciez-vous de la reconnaissance d'autrui ?
-Je vous donnerais bien une date, Adjuchas-dono, mais il m'est fort difficile de tenir un calendrier dans le coin, rétorqua-t-il sur un ton médusé et ironique.
-Tu ne sortiras jamais vivant d'ici. Kensei, je vais te tuer. Avant, tu ne pouvais pas me vaincre sans aide, mais maintenant, Je suis devenu plus fort. J'ai fais mes préparatifs. J'ai dévoré un autre gillian et..."

Avant que l'adjuchas n'ait finit sa phrase, le shinigami avait disparu. Cétait un shunpo rapide comme l'éclair, destiné à empêcher l'Adjuchas d'employer son Cero contre lui ou de coordonner ses comparses. En un instant, Kanô apparu juste en face du puissant hollow, mais celui-ci ne comptait pas sa laisser faire. Il frappa dans la direction d'Ashidô, propulsant son bras avec un juron, mais le shinigami avait à nouveau disparu. Ce n'était pas un shunpo cette fois-ci, mais une manoeuvre de déplacement latérale et d'esquive, qui permit à Ashidô de se retrouver sur le flanc de son adversaire. Le coup de sabre ascendant l'entailla profondément au niveau du torse. Malheureusement, c'était un combattant puissant et endurant, cette seule blessure n'en viendrait pas à bout. L'Adjuchas sauta en arrière, poursuivi par le shinigami, ils échangaient au passage de violentes estocades dans l'espoir de se tuer l'un et l'autre, tandis que les Gillians tentaient de frapper ces cibles mobiles de leurs Ceros. Trop tard, car Kanô avait déjà briser l'encerclement, en réussissant à coinçer le meneur ennemi le dos contre un arbre. L'Adjuchas envoya un coup de poing rapide et puissant qui éventra le bois et l'écorce, faisant chuter l'arbre sur les deux combattants. Une nouvelle manoeuvre latérale lui permit de placer un coup ascendant en direction du visage de l'Adjuchas blessé.

Sur un visage humain, le derme du visage aurait été séparé des couches inférieures, les lèvres, la langue, le nez et les nerfs optiques auraient été tranchés - une blessure fatale. Mais dans son cas, ce fût son masque qui fût arraché à son visage, légèrement entaillé au niveau de la gueule, du nez et du front. Le masque des hollows. Kanô suspectait qu'ils étaient la source d'une bonne partie de leur puissance, le centre et le coeur, comme la région du hara, le seika tenden, l'est chez un humain ou un shinigami. Pour les Hollows, leurs masques blanc expressifs était plus important que le visage répugnant qu'ils dissimulaient derrière. Celui de l'Adjuchas s'envola dans les airs, retombant intact vers la poussière du sol, et Ashidô l'attrapa au vol.

Ecorché vif, l'adjuchas se tordit de douleur, reculant de plusieurs pas, son hurlement spectral affolant les menos. Rendu fou furieux par la douleur et l'approche de la mort, l'Adjuchas le maudissait et se jettait sur lui tandis que son corps se dissipait. Dans le même temps, juste à sa gauche, le cero d'un des menos était sur le poing de toucher sa cible. Mais Kensei avait rattrapé à temps la partie frontale du masque de son adversaire, le timing et le placement étaient parfaits. Le Zanshin que lui conférait son Nagare no tachi lui montrait clairement les flux et reflux de reiryoku autour de lui. Coordonant ses mouvements avec le cero et l'attaque désespérée de l'Adjuchas, le Kenseï renforça son assise dans le sol, harmonisant la distribution de son souffle serein, et dévia la vague d'énergie. L'Adjuchas agonisant fût expulsé par le cero sur une distance de plusieurs mètres, le faisant s'envoler sous les regards médusés des deux Gillians. "Et c'est un strike !", du moins c'est ce qu'Ashidô aurait dit s'il avait connu ne serait-ce que l'existence du Bowling. L'Adjuchas ne retomba jamais au sol, il s'était dissipé bien avant d'y parvenir. Mais le combat n'était pas finit.

Un premier shunpo permit à Kanô de se retrouver en auteur, à une dizaine de mètres au-dessus des têtes des deux gillians. Ceux-ci le virent et recommencèrent aussitôt à attaquer avec des ceros, mais un second shunpo de Kanô lui permit de se retrouver au pied d'un des monstres, tandis que l'autre était tranché net au niveau du torse par le zanpakutoh d'Ashidô, et se dissipait pour rejoindre la Soul Society. Malgré le choc brutal de la rencontre avec le sol et de la décélération, son corps spirituel était habitué, et aucune organe interne ne semblait avoir été arrachée par le choc. Profitant de la lenteur de sa nouvelle victime, le shinigami planta son sabre dans le sol, attrapa la jambe du gillian, et usant de son reiatsu, renversa la bête sur le dos. C'était une prise classique de jiujutsu, "la chute de l'arbre". Le gillian tomba lourdement au sol, broyant deux arbres au passage, tandis que son puissant cero faisant un large trou dans le plafond sabloneux, qui pourtant ne tarderait pas à se reboucher.

Kanô essora son katana. Le shinigami ne gaspillait aucun mouvement, aucun souffle, rien d'inutile, chaque geste remplissant efficacement sa raison d'être. Ses mouvements étaient parfaits, aiguisés par des siècles et des siècles de pratique intensive, il était peut être véritablement un Kensei, un maître sacré du sabre.

Le gillian au sol s'agitait, cherchant à se relever comme une bête à carapace, s'aidant maladroitement de ses deux bras maigres. Comme un cheval qui s'emballe à cause de la douleur, le gillian se mit à cracher des ceros en direction du plafond auquel il faisait face, creusant des trous à l'intérieur. Ashidô avança le long du corps du Menos Grande, marchant sur lui jusqu'à atteindre son front.

"Puissiez-vous reposez en paix dans la Soul Society."

Ashidô leva sa lame bien haut en direction du plafond sablonneux, avant de frapper un coup sec et puissant qui transperça le masque du hollow. A nouveau, le gillian affaibli poussa un long cri de douleur plaintif, tandis que son corps spirituel se dissipait. Enfin, Kanô allait pouvoir reprendre la longue et pénible entreprise dans laquelle il s'était lancé après le départ de Rukia. Kanô entrepris de semer les hollows et gillians qui arrivaient sur lui en effectuant un shunpo pour prendre de la hauteur, puis deux autres afin de les leurrer, puis s'enfuit en direction du lieu où se trouvait la tombe de ses amis et collègues du Gotei 13.


Dernière édition par Ashidô Kanô le Jeu 11 Aoû - 13:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prendre la clef des dunes (FINI)   Ven 13 Mai - 20:54

"Respect éternel !"

Kanô Ashidô s'inclina profondément, portant le front jusqu'au sol, priant les défunts. A défaut d'encens et d'offrandes d'argent et denrées précieuses, il n'avait que sa dévotion à offrir, et la satisfaction du devoir accompli.

"Aujourd'hui, je vais quitter la forêt des Menos dans le but de retourner auprès de nôtre seigneur et de réintégrer l'armée de la Cour Royale. Défunts, puissiez-vous être en paix désormais, nôtre devoir psychopompe accompli."

Ashidô corrigea sa posture en seiza, les jambes bien repliées sous son corps, puis réintégra le fourreau de son sabre dans sa ceinture obi, nouant correctement afin que son ventre s'appuie sur la gaine, malgré l'absence d'un wakizashi. Ashidô savait que regarder la façon dont la paire de sabre, le daisho, était porté dans la ceinture obi d'un samouraï, permettait de savoir s'il était bel et bien enraciné dans les traditions martiales nipponnes. La façon dont était agencée le sabre dans sa propre ceinture avait été soigneusement optimisée pour offrir l'harmonie dans cette région du corps et empêché le fourreau de glisser, la leçon faisait partie des bases importantes pour bien démarrer dans les vieilles écoles de Kenjutsu, ainsi qu'à l'Académie Shinigami du Gotei 13, fondée par le vénéré Général Yamamoto Genryûsai Shigekuni. C'est pourquoi il nouait toujours soigneusement sa obi et sa saya avec soin.

Le petit cimetière, outre les tombes agencées, était entourré aux points cardinaux (imaginaires, puisque sans repaires géographique réel) de quatre arbres dans lequel une petite cavité avait été creusée depuis des siècles, afin d'y insérée une statue bouddhique des Shitennô, les dieux gardiens des points cardinaux cosmiques, tandis qu'une statue de Taishakuten, le dieu du milieu, se trouvait dans le cimetière, et qu'une statue de Kanon-bosatsu veillait au Nord-Est, la direction dite de la "Porte des Démons". Mais l'arbre du Nord, contenant la statue de Tamon-ten, aussi connue sous le nom de Bishamon-ten, le dieu de la Guerre et le plus puissant des Shitennô, était spécial. Car c'est dans son arbre que se trouvait le plan de secours de Ashidô, la sortie de secours.

Le shinigami prit de la hauteur pour atteindre une branche haute au niveau de laquelle se trouvait une cavité. Ashidô avait en effet creusé l'intérieur de l'arbre, minutieusement, laissant par endroit des espaces sur lesquels s'appuyer pour sortir. Ashidô grimpa tout en haut, et acheva pendant quelques heures les efforts dont il avait besoin pour atteindre la cime de l'arbre.

Lorsqu'il estima ne pas pouvoir aller plus loin, Ashidô fît une fente dans l'arbre afin de vérifier l'hypothèse, et put constater que le sables continuait de s'en échapper. Comme il le craignait, il allait devoir utiliser la méthode brutale pour sortir d'ici... Un Hado de niveau 1, qui creusa un trou dans le sables en plus de lui ouvrir un passage dans l'écorce de l'arbre géant. Le sables se déversait dans le trou de l'arbre, et pourtant il était encore friable. Le shinigami envoya un nouvel hado pour creuser le sol, puis, prenant une respiration profonde, s'y engouffra, creusant à mains nues dans le sables, cherchant désespérément à remonter vers la surface. Comme tout être enfouie, il aurait dut ressentir un grand soulagement à l'idée de retrouver sa pleine liberté de mouvement et un oxygène illimité, mais le kensei savait que la liberté et l'éternité étaient des concepts illusoires. Ce fût comme si l'information, cette sortie à l'air libre, lui était apparue dans un premier temps comme une vérité toute simple, ne provoquant aucun trouble, comme si elle avait été reçue avec la pleine équité d'une machine sans esprit. Mais respirant un grand bol d'air frais, Ashido se laissa tomber sur le sables du désert et roula sur le dos, satisfait de son dur labeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prendre la clef des dunes (FINI)   Dim 15 Mai - 22:51

Hueco Mundo, le Désert sans fin.


Dehors, c'était calme, paisible. La brise légère du désert soulevait délicatement la chevelure brune d'Ashido et raffraîchissait son visage, alors qu'il se dressait fermement pour se débarasser du sables qui avait infiltré ses vêtements et ses cheveux. Dans le ciel (un vrai ciel et non un vil plafond de rocailleux !) un croissant de lune éternel brillait, se reflétant agréablement sur la lame de son âme, dont il caressait la tsuka avec douceur, satisfait d'avoir si bien travaillé pour rejoindre la surface. Maintenant qu'il y pensait, cela lui avait beaucoup manqué de sentir le vent frais sur son visage. Ou encore quand il soufflait avec force lors d'une charge véloce de cavalerie ! C'était il y a si longtemps, se disait-il. Tout le monde était si jeune, quand il était encore un shinigami du Gotei 13, et non un ermite solitaire, prédateur redoutable de la vaste forêt sombre. Et plus loin encore, le jour de sa mort, il avait fait une chevauchée peu avant d'y passer. Il était vraiment très jeune à l'époque, et maintenant cela lui semblait avoir passé à la vitesse d'un clin d'oeil, par rapport à l'âge de ce monde.

Au loin, il y avait Las Noches, la demeure des Arrancars. C'était seulement la troisième fois qu'il l'a voyait en vraie. Les autres, c'était quand il s'était aventuré à l'extérieur temporairement à l'extérieur pour vérifier la sortie. Sortie qui avait été détruite il y a peu par l'Adjuchas qu'il venait d'occire, lorsque Kuchiki Rukia était venue lui rendre visite bien malgré elle. Maintenant, c'était à son tour à lui, Kano Ashido, de rendre des visites aux autres, et cela bien malgré eux. Avant de partir, il en profita pour manger une part des provisions qui lui restait et qu'il avait emmenée de son repère, et se reposa pendant un quart d'heure, admirant le clair de lune, assis le dos contre un des arbre mort du Hueco Mundo. Mais le temps de son départ était déjà arrivée, il savait que son devoir exigeait de lui qu'il ne perde pas de temps en vaines rêvasseries.

Parcourant les dunes de sables du désert, Ashidô se rapprochait en sautant sur les cimes des arbres et le sommet des dunes. De vastes bonds sous un clair de lune éternel. Alors qu'il se rapprochait du gigantesque palais blanc, Ashido constata bientôt qu'il était en ruinne à certains endroits. Il n'y avait plus traces de fumées dans le ciel, ni de gigantesques reiatsu en plein combat. Cela signifiait que les combats étaient finis depuis longtemps en ces lieux. Et que les occupants n'avaient pas le temps ou les moyens pour rénover. Ou alors, il n'y avait plus personne. Sans doute ce soit disant "Aizen-sama" devait avoir eut quelques ennuis, lui et ses Vasto Lorde. Ashidô devait en savoir plus avant de chercher un moyen de revenir à la Soul Society.

Le désert était un lieu habité, des Adjuchas et des Arrancars y traînaient de temps à autre, mais Ashidô les évitait, afin de préserver ses forces, bien qu'il lui arriva d'en assassiner furtivement un qui était isolé. C'est ainsi que se passa son périple tranquille vers Las Noches, à voler d'ombres en ombres, sous les rayons du Seigneur Tsukiyomi.



--> Rencontre à Yukiaigawa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prendre la clef des dunes (FINI)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prendre la clef des dunes (FINI)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Le temps de prendre ses ailes
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Hinata :: Accueil :: Actualités-